Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

                    soldats des FDI à Hevron (archives)             Mendy Hechtman / flash 90

soldats des FDI à Hevron (archives) Mendy Hechtman / flash 90

Un expert en langage corporel, le Dr Amir Helmer, a publié un examen dans la vidéo d'un tir d'un soldat de Tsahal sur un terroriste neutralisé dans Hevron.

En analysant seconde par seconde la vidéo, il a constaté que l'explication du soldat est exacte et que le terroriste a fait peser une menace immédiate pendant les secondes avant que le soldat ne tire.

Lors d' une interview avec Arutz Sheva , le Dr Helmer a parlé du clip et ce qui l'a conduit à ses conclusions. " Cela m'a intéressé d'examiner la vidéo parce que le soldat a dit qu'il a vu le mouvement du terroriste. Je voulais savoir si c'était correct. Les politiciens ont dit qu'il avait tort et qu'il a agi de façon excessive. Je pris le clip et je vis que, avant son arrivée, lesgens criaient de ne pas toucher le terroriste parce qu'il pouvait avoir une ceinture explosive.

" Ce fut dans cette situation dans laquelle le soldat est entré. On le voit parler à un officier ou un soldat, puis tourner son attention sur le fait que le terroriste s'est déplacé. Cela signifie que les commentaires du soldat étaient corrects et précis."

" Cet officier ou ce soldat lui a pris quelque chosei, de sorte qu'il était plus facile pour le soldat qui a tiré d'utiliser son arme. Il a fait reculé les gens loin de la ligne de tir, ils se sont déplacés, puis il a tiré un seul coup. Pas une rafale et pas excessivement , mais plutôt une seule balle, " a poursuivi le Dr Helmer.

" Le terroriste a bougé sa tête et son bras ensemble. Le mouvement de la main est adapté pour quelqu'un qui veut activer un explosif, ce qui signifie que le soupçon était réel. Ses vêtements aussi. Bien que ce fut une journée chaude, il portait plusieurs couches de vêtements, ce qui laisse suspecter la présence d'explosif. Cela signifie que le comportement du csoldat était justifié et qu'il a agi correctement. il a identifié l'intention et immédiatement agi comme l'armée l'a formé à le faire et tout comme l'a fait le ministre de la Défense quand il a servi dans le corps du Sayeret Matkal. "

Helmer a poursuivi: «S'il y avait eu une ceinture d'explosifs, il aurait été traité en héros et on n'aurait pas parlé d'un « soldat perdu » ou d'un meurtrier on l'aurait appelé un héros C'est une ligne très mince et il est difficile... pour nous de décider, dans cette troisième intifada quand nous exigeons que les soldats vérifient encore et encore. Pourquoi à plusieurs reprises, après que le terroriste ait poignardé quelqu'un? il a déjà réalisé son agression au poignard ".

À la lumière de ces résultats, on a demandé au Dr Helmer s'il pensait que son analyse professionnelle pourrait l'amener à être étiqueté comme quelqu'un de "droite" par les médias. Il a répondu que ses conclusions n'ont aucune pertinence à ses positions politiques sur ces questions, bien que «Si on me le demandait encore, alors je ne suis pas de droite. Il y a des faits très clairs ici. Le soldat a agi en fonction de ce qu'il ressentait c'était juste à la fois qu'il voyait une menace immédiate et claire.»

Helmer a reconnu que divers représentants ont fait remarqué le fait que six minutes, se sont écoulées entre l'attaque et les coups de feu. Cependant, il a répliqué que le clip montre le soldat n'est arrivé sur la scène quelques secondes avant d'avoir vu le mouvement et a tiré. Si cela avait été un soldat qui était présent depuis plusieurs minutes, et seulement alors tiré sur le terroriste, ce serait une autre question.

Pour conclure, le Dr Helmer a convenu qu'il est peu probable que les politiciens et les journalistes qui ont sévèrement enfoncé le soldat se rétracteront de leurs déclarations devraient-elles même se révéler fausses

Dr. Amir Helmer, expert en langage corporel, explique à Arutz Sheva ce soldat vit mouvement terroriste, à juste titre lui a tiré dessus.

Par Shimon Cohen

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/210048#.Vv2Vf_mLTDd

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com

http://malaassot.over-blog.com/2016/04/expertise-du-langage-du-corps-le-soldat-avait-raison-de-tirer-sur-le-terroriste.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=politics

Published by DAVID - - ISRAEL

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog