Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Il y a au sein des élites du pouvoir françaises, des gens assez cyniques pour faire semblant de ne pas voir avec quelle violence les chefs politiques et religieux palestiniens refusent toute idée de paix et de compromis, et entretiennent la haine et le conflit. Ces gens qui tiennent les leviers à l'Elysée et au Quai d'Orsay suent sang et eau pour que l'ONU impose à Israël, une résolution donnant aux Palestiniens les moyens de déclencher des guerres sur le modèle de celles du Hamas et du Hezbollah. Le bref article de The Tower traduit ci-dessous permet de se faire une idée de la haine palestinienne qui n'a vraiment rien à envier à celle des nazis naguère (NdT).

******

Un cheikh palestinien a qualifié les Juifs de "créatures d'Allah les plus méprisables," recommandant avec insistance de les anéantir dans un discours prononcé à la mosquée al Aqsa, en ligne sur Internet depuis la semaine dernière.

Le cheikh Ali Abou Ahmad a commencé par s'en prendre à un plan jordanien d'installation de caméras de sécurité sur l'esplanade Al Aqsa cette semaine. Pour le ministre jordanien des affaires islamiques, les caméras permettraient "de documenter toutes les violations et agressions israéliennes," assurant qu'on ne mettrait pas de caméras à l'intérieur de la mosquée. Abu Ahmad a rejeté ce projet, prétendant que les caméras seraient en fait utilisées "pour contrôler les musulmans qui affrontent les Juifs et qui peuvent être arrêtés soit par les Israéliens, soit par les Jordaniens, soit par l'Autorité de déshonneur de Ramallah."

Pour Abou Ahmad, "La mosquée al Aqsa a souffert sous une occupation que l'on n'avait jamais connue depuis la défaite du Califat à Istanbul, ...[elle] est souillée jour après jour par les Juifs."

Abou Ahmad a terminé en priant pour la mort de tous les Juifs. Il a dit : "Oh Allah, élimine tous les Juifs ! Oh Allah, permet nous de les tuer ! Oh Allah, fasse que la terre les engloutisse, eux et leurs maisons !"

Abou Ahmad avait terminé un prêche à Al Aqsa de la même façon en 2014. Il s'écriait alors "Oh Allah, annihile l'Amérique et sa coalition. Oh Allah, autorise nous à leur couper la tête. Oh Allah, aide nos frères, les mudjahidin d'Irak et de Syrie."

Ces propos d'Abou Ahmad ont été traduits par l'Institut de recherche sur les médias du Moyen-Orient (MEMRI).

La mosquée al Aqsa, le troisième lieu saint de l'islam, est située sur le complexe du Mont du Temple, le site le plus sacré du judaïsme. Il est administré par le Waqf islamique jordanien.

Un des thèmes palestiniens les plus courants de l'incitation à la haine d'Israël consiste à accuser les Juifs de souiller al Aqsa par leur présence sur le Mont du Temple et de violer le statu quo existant sur ce site. Bien que le gouvernement israélien rejette régulièrement ces accusations et que la présence et les activités des non-musulmans sur le complexe soient soumis à de sévères restrictions, les dirigeants palestiniens déclarent souvent qu'al Aqsa est en danger, une accusation antérieure à la fondation d'Israël.

Dans son témoignage devant la Commission des affaires étrangères de la Chambre des Représentants, le membre éminent de l'institut de politique proche-orientale de Washington, David Makovsky, expliquait:

Malheureusement, l'accusation faite à Israël d'être sur le point de détruire la mosquée n'est pas nouvelle. Cette accusation a été portée en 1929, provoquant des émeutes à Hébron qui tuèrent 63 personnes. Plus récemment, la violence meurtrière qui entoure le Mont du Temple s'est manifestée en 1991 (20 morts), 1996 (87 morts), 2000 (153 morts dans le premier mois des violences) et 2014 (neufs morts).

Deux jeunes Arabes israéliennes qui poignardèrent un garde de sécurité le mois dernier, déclarèrent que leur motif était « la vengeance pour la situation à la mosquée al Aqsa."

Dans une chanson diffusée plusieurs jours après cette agression au poignard, l'orchestre palestinien al-Wa’ed glorifiaient les attentats-suicide en prétendant que les soi-disant candidats au martyr "qui obéissent à l'appel de la mosquée Al Aqsa, verraient la détonation de la bombe résonner de plus en plus loin."

L'État islamique a diffusé une vidéo en octobre où il s'engageait à "délivrer al Aqsa de la souillure des fils des porcs et des singes." Le même mois, un militant de l'État islamique parlant hébreu jura : "nous entrerons dans la mosquée Al Aqsa en conquérants, nous utiliserons nos voitures et nos bombes pour frapper les remparts des juifs."

Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne, déclarait dans un discours de la fin septembre que les Palestiniens ne permettraient pas aux Juifs de profaner les lieux saints de Jérusalem, donc al Aqsa, avec leurs "pieds infects."

[La mosquée Al Aqsa] nous appartient ... et ils n'ont pas le droit de la souiller avec leurs pieds infects. Nous ne le leur permettrons pas, et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger Jérusalem.

Lors d'une visite au Mont du temple en un août dernier, une délégation du Congrès a été témoin de la façon dont un groupe de visiteurs juifs sur le lieu saint avait été attaqué par un groupe d'activistes islamiques.

"Je souhaite que le monde comprenne mieux ce qu'il se passe ici et qu'il en soit plus conscient" a déclaré le sénateur républicain Trent Franks, dont le groupe a été lui-même pris à partie sur l'esplanade du lieu saint. "Même quand on visite un site historique, on subit des harcèlements parce qu'il y a des gens qui veulent réécrire l'histoire."

Titre original : Palestinian Sheikh Calls for Annihilation of Jews, “Most Despicable of Allah’s Creatures”

Auteur : Le Comité de rédaction de The Tower

Date de première publication : 24 mars 2016

Traduction : Jean-Pierre Bensimon

http://fim13.blogspot.fr/2016/03/un-cheikh-palestinien-appelle.html

Published by DAVID - - ANTISEMITISME

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog