Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

  • "Les endurants," Al-Sabireen, cherchent des Palestiniens en tant que groupe pour devenir un proxy iranien dans la région, et redoubler d'efforts pour éliminer " l'entité sioniste " et le remplacer par un empire islamiste.

  • l'infiltration de l'Iran de la Cisjordanie devrait servir de signal d'alarme non seulement pour Israël, mais aussi pour les Etats-Unis et autres puissances occidentales. Un retrait israélien, conduirait à une prise de contrôle du Hamas de la Cisjordanie, c'est un sujet de préoccupation. Maintenant, un nombre croissant d'Israéliens et de Palestiniens se demandent si un tel vide fournira une ouverture à l'Iran.

Enhardi par son accord nucléaire avec les puissances mondiales, l'Iran cherche déjà à prendre sous ses ailes, toute la région arabe et islamique.

La capacité de l'Iran pour les intrusions ayant été affamés par des années de sanctions. Maintenant, avec la levée des sanctions, l'appétit de Téhéran a été récemment aiguisé pour un empiétement - et sa fenêtre c'est la Cisjordanie.

L'Iran a, en fait, été mêlé depuis plusieurs années aux affaires intérieures de la grande région. Il a pris part aux guerres civiles au Yémen et en Syrie, où, des musulmans chiites y vivent, et il continue activement à saper la stabilité de nombreux pays du Golfe, dont l'Arabie saoudite et Bahreïn.

Les vies tant des Libanais que des Palestiniens sont également soumises aux ambitions de l'Iran, qui remplit les coffres des groupes tels que le Hezbollah et le Jihad islamique.

Jusqu'à récemment, l'Iran a tenu une place de choix en tant que mécène principal du Hamas dans la bande de Gaza. Ce fut grâce à l'appui de l'Iran que le mouvement islamiste palestinien, le Hamas, retient en otages près de deux millions de Palestiniens vivant dans la bande de Gaza. En outre, ce soutien a permis au Hamas de faire de la contrebande de toutes sortes d'armes dans la bande de Gaza, y compris des roquettes et des missiles qui visaient et étaient tirés sur Israël.

Mais la lune de miel entre l'Iran et le Hamas a pris fin il y a quelques années, lorsque le Hamas a refusé de soutenir le régime du président syrien Bachar al-Assad - principal allié de Téhéran au Moyen-Orient - contre l'opposition syrienne. Depuis lors, les Iraniens, qui ont perdu confiance en leurs alliés du Hamas d'autrefois, ont recherché parmi les Palestiniens des amis plus fidèles. Et ils semblent les avoir trouvés: Al-Sabireen ( "les patients").

Al-Sabireen, nouvel allié de l'Iran, a d'abord surgi dans la bande de Gaza, où il a recruté des centaines de Palestiniens, dont de nombreux anciens membres du Hamas et du Jihad islamique. Des sources palestiniennes rapportent que Al-Sabireen a également réussi à enrôler de nombreux militants du Fatah mécontents qui se sentent trahis par l'Autorité palestinienne (AP) et son président, Mahmoud Abbas. Ce sentiment de trahison est le fruit de l'échec de l'Autorité palestinienne de payer les salaires de ses anciens loyalistes. En outre, l'incitation anti-israélienne et de l'endoctrinement dans les mosquées, les médias sociaux et la rhétorique publique a radicalisé membres du Fatah et les a mené dans les bras grands ouverts de groupes islamistes.

Al-Sabireen soutenu par l'Iran est déjà un casse-tête pour le Hamas. Les deux groupes terroristes partagent une même idéologie radicale et les deux cherchent à détruire Israël. Néanmoins, Al-Sabireen considère que le Hamas est "soft" avec Israël, car il ne mène pas d'attaques terroristes quotidiennes contre ses citoyens. Les "patients"(Al-Sabireen)cherchent des Palestiniens en tant que groupe pour devenir le mandataire iranien dans la région.

Le commandant de Gaza d'Al-Sabireen, Ahmed Sharif Al-Sarhi, était responsable d'une série d'attaques armées contre Israël avant qu'il ne soit abattu en Octobre 2015 par des tireurs d'élite de Tsahal le long de la frontière avec la bande de Gaza. Les Iraniens sont également soupçonnés d'avoir fourni à leur nouveau groupe terroriste dans la bande de Gaza des missiles "Grad et ,Fajr" capables d'atteindre Tel-Aviv.

Soutenus par l'accord sur le nucléaire et la levée des sanctions contre Téhéran, les membres Al-Sabireen se sentent optimistes. Le groupe a récemment décrit cette évolution comme une «victoire» pour tous les musulmans et la preuve de leur «fierté et la force». Les musulmans doivent maintenant s'unir, dans le but de résister à «l'arrogance du monde et de supprimer l'entité sioniste de la terre de Palestine».

En effet, Al-Sabireen semble redoubler d'efforts pour éliminer «l'entité sioniste» et le remplacer par un empire islamiste. Pour atteindre cet objectif, le groupe cherche maintenant à étendre son contrôle au-delà de la bande de Gaza. La levée des sanctions contre l'Iran a coïncidé avec les informations selon lesquelles Al-Sabireen a infiltré la Cisjordanie, où il travaille à établir des cellules terroristes pour lancer des attaques contre Israël.

Selon des sources de sécurité de l'Autorité palestinienne, elle aurait déjà localisé quelques Palestiniens de Cisjordanie qui étaient plus qu'heureux de rejoindre le djihad du groupe Al-Sabireen contre les Juifs et Israël.

Les forces de sécurité de l'AP a récemment découvert une cellule terroriste appartenant à Al-Sabireen à Bethléem et arrêté ses cinq membres. Les suspects ont reçu l'argent grâce aux membres du groupe dans la bande de Gaza afin d'acheter des armes pour attaquer les soldats et les colons israéliens en Cisjordanie.

Al-Sabireen n'est pas le seul mandataire iranien dont l'oeil est sur ​​la Cisjordanie. Le mois dernier, dans la ville de Tulkarem en Cisjordanie, les forces israéliennes de sécurité ont découvert et ont éradiqué une cellule terroriste commandé par le Hezbollah, qui avait planifié des attentats suicides et des attaques à l'arme à feu. Les membres palestiniens de la cellule avaient été enseigné par Jawed Nasrallah, le fils du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, comment mener des attentats-suicides, assembler des gilets explosifs, recueillir des renseignements, et avait mis en place des camps d'entraînement.

Tout cela sonne étrangement familier. Comme si le Hezbollah avait pris sous son aile Al-Sabireen, l'Iran a fait la même chose avec ses autres mandataires tels que les Houthis au Yémen et les membres des communautés chiites en Arabie saoudite et Bahreïn, tout en fomentant l'instabilité et gagner des bases de pouvoir local.

Délié de son étranglement financier fondé sur des sanctions, l'Iran est maintenant libre de souscrire la terreur dans la région. Ceci est précisément ce qui se passe au Liban, en Syrie, au Yémen, en Irak, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

l'infiltration de la Cisjordanie par l'Iran devrait servir de signal d'alarme non seulement pour Israël, mais aussi pour les Etats-Unis et d'autres puissances occidentales. À l'heure actuelle, il y a peu à faire pour lutter contre la présence de l'Iran dans la bande de Gaza. Mais l'Iran aux portes d'Israël en Cisjordanie est un drapeau d'une couleur différente.

Un retrait israélien, conduisant à une prise de contrôle du Hamas de la Cisjordanie, a été un sujet de préoccupation. Maintenant, un nombre croissant d'Israéliens et de Palestiniens se demandent si un tel vide fournirait une ouverture pour l'Iran.

L'avenir du Moyen-Orient et l'Europe serait scandaleusement différent si tout Etat palestinien venait à tomber entre les mains des extrémistes islamiques de l'Iran et leurs alliés.

Les Palestiniens et toutes les parties intéressées pourraient se rappeler que Al-Sabireen n'est - rien d'autre - que patient.

Par Khaled Abu Toameh

http://www.gatestoneinstitute.org/7392/iran-west-bank-sabireen

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com

http://malaassot.over-blog.com/2016/02/l-iran-infiltre-la-cisjordanie.html

Published by DAVID - - IRAN NUCLEAIRE, TERRORISME, ISLAM, ISRAEL

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog