Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Lors d’une cérémonie marquant le 51e anniversaire de la création du Fatah, le membre du Comité central du mouvement Jibril Rajoub, ancien chef de la Force de sécurité préventive, s’est adressé aux Israéliens en ces termes : « Fils de chiens, nous n’accepterons rien de moins qu’un Etat palestinien. Ce lieu nous appartient, nous sommes son peuple, alors que vous êtes des étrangers ici. »

Rajoub, directeur de la Fédération de Palestine de football et chef du comité olympique de Palestine, a ajouté : « Jusqu’à ce jour, la résistance est restée dans le code génétique de tous les membres du Fatah. » La cérémonie, qui s’est tenue à Burqin, près de Jénine, a été diffusée sur la chaîne télévisée palestinienne Awdeh le 6 janvier 2016. Extraits :

Jibril Rajoub : Notre peuple est un grand peuple. Je dis aux membres du Fatah : aujourd’hui, nous avons le devoir… C’est nous qui avons lancé [la révolution], qui avons combattu et mené une action politique et diplomatique, mais jusqu’à ce jour, la résistance est restée dans le code génétique de tous les membres du Fatah. Personne ne doit penser que nous capitulerons. Quiconque le croit a besoin de 50 années de plus pour comprendre le Fatah, ses objectifs et ses principes, qui constituent le noyau du nationalisme palestinien.

Cette occupation a privé le peuple de sa terre et de son histoire. Puis est venu le Fatah, qui avec simplicité et modestie, a rejoint la grandeur des géants qui ont marqué l’Histoire, faisant de la notion d’identité et de résistance un moyen d’atteindre son but. Je dis aux Israéliens avant qui que ce soit : Fils de chiens, nous n’accepterons rien de moins qu’un Etat palestinien. Ce lieu nous appartient, nous sommes son peuple, alors que vous êtes des étrangers ici. Laissez-moi vous dire : Vous n’obtiendrez pas de sécurité, de stabilité ou de reconnaissance de votre légitimité, tant qu’un Etat palestinien indépendant ne sera pas créé, avec la souveraineté totale sur la terre de Palestine, [conformément] aux résolutions de l’ONU. C’est le serment de tous les membres du Fatah.

[…]

Je vous le dis, le pseudo-processus de paix est terminé. Il est terminé. Il est terminé. Mais que faire pour avancer ? Le conflit a lieu sur trois fronts. Sur le front national, il doit y avoir une unité nationale, basée sur une idée commune de solution au conflit, une idée commune de résistance et une idée commune de l’autorité, la loi, etc., pour parvenir à un système politique unifié, un fusil unifié, une arme unifiée, une loi unifiée et, effectivement, au partenariat [entre Palestiniens du Fatah dt du Hamas] via un processus démocratique, qui établira un équilibre des pouvoirs par le biais d’élections démocratiques libres.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

http://www.memri.fr/2016/01/12/jibril-rajoub-aux-israeliens-fils-de-chiens-nous-naccepterons-rien-de-moins-quun-etat-palestinien/

Published by DAVID - - fatah, taqya, ISLAM, ISRAEL

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog