Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

L'avis des musulmans orthodoxes concernant les fêtes de fin d'année

À Jérusalem, l'Autorité palestinienne utilise Noël pour glorifier les terroristes musulmans (ces deux mots ont tendance à former un pléonasme) et faire l'apologie des djihadistes tueurs de civils et des apologistes de la mort. Avec, en apparence, l'aval du représentant de l'église orthodoxe, mais a-t-il un autre choix, compte tenu de tous ce que subissent les quelques poignées de chrétiens qui restent encore dans ce qui est pourtant leur pays? L'archevêque Theodosios de Sebastia, du Patriarcat orthodoxe de Jérusalem, a érigé l'arbre de Noël sur le campus de l'université Al Quds, l'arbre est décoré non pas des ornements traditionnels mais de photos des terroristes palestiniens.


En France, les attentats ne sont pas oubliés, mais comme on n'a pas encore atteint le niveau d'attaques subies par Israël, la vie continue.

Tout le monde s'apprête à fêter Noël et le jour de l'an. Tout le monde ou presque... Car une certaine communauté, à croire son clergé, ne se sent pas concernée et ses représentants disent même que ces fêtes ne sont pas pour eux, à aucun prix et en aucune façon.


1°Tout d'abord, ce que dit l'UOIF, une des composantes principales du Conseil français du culte musulman (CFCM). L'UOIF représente donc une large frange de l'islam orthodoxe de France. A ce titre, il a un "devoir de réserve": il ne peut rien dire qui serait contraire à la législation du pays, dont il utilise le logo avec le profil de Marianne pour faire croire qu'il est attaché à la Républiq
ue et à ses valeurs.

En clair, l'UOIF, comme les autres organisations musulmanes, use de cet outil formidable de propagande qu'est la taquiyya et est donc dans l'obligation de modérer ses propos. Voici ce que cela donne, une fois passé le blabla qui justifie sa position:

C'est le langage "modéré" des représentants "modérés" de l'islam "modéré" de France. On n'arrête pas de le dire aux islamophobes, islamo-sceptiques, islamo-alarmistes, islamo-résistants suspicieux et autres "racistes" (l'islam est une race... il paraît): il y a bien un islam "modéré"! C'est ce que la gauche bo-bo anciennement gauche caviar appelle "l'intégration à la française", mais pas seulement la gauche: la droite sarkozienne aussi. Le CFCM n'est-il pas l'oeuvre de Sarkozy? Et son ami-ennemi-juré de Bordeaux, l'imam Juppé Alain, n'est-il pas copain comme cul et chemise avec Tareq Obrou, le djihadiste proche des Frères musulmans qui soutient les tueurs du HAMAS?

Mais puisqu'on vous le dit: intégration parfaitement bien réussie! Cir
culez!

Notez que pour cet islam modéré, le musulman est supérieur au chrétien, il ne saurait donc en faire moins que ce dernier. D'ailleurs, le musulman est supérieur à tous les autres groupes humains, quels qu'ils soient (lire mon post "L'islam a hiérarchisé les humains") mais il paraît qu'il ne s'agit pas de racisme mais juste l'expression de la réalité la plus authentique (selon l'islam), vu que les musulmans sont dépositaires du Dernier Message de Vérité.

La fête de noël en islam [1]

Il n’est pas permis de célébrer les fêtes des non musulmans

Le jugement de l’islam au sujet de la célébration des fêtes de fin d’année

Peut-on fêter Noël avec ses parents ? Avis de la Grande-mosquée de Lyon

Est-il permis à un(e) converti(e) d’assister aux célébrations de Noël de sa famille?

Nota: un verset du coran dit que vous ne devez avoir aucune parole de compassion pour vos parents ni aucune pitié envers eux s'ils ne font pas partie des "croyants":

"Il n'appartient pas au Prophète et aux croyants d'implorer le pardon en faveur des associateurs, fussent-ils des parents alors qu'il leur est apparu clairement que ce sont les gens de l'Enfer" (verset 9:113).

Un autre demande de renier ses parents non-musulmans sous peine de griller dans l'Enfer-Hatamah "jusqu'à pleurer suffisamment de sang pour que les navires puissent y naviguer" [4]:

"Ô vous qui croyez! Ne prenez pas pour alliés, vos pères et vos frères s'ils préfèrent la mécréance à la foi. Et quiconque parmi vous les prend pour alliés... ceux-là sont les injustes" (9:23).

Un autre encore commande aux musulmans de ne pas se fier aux non-musulmans, fussent-ils leurs proches:

"Tu n'en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s'opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leurs pères, leur fils, leurs frères ou les gens de leur tribu (58:22).


Célébration de la fête de Noël

Présenter des félicitations aux Chrétiens lors de leurs fêtes

Interdiction de célébrer les fêtes des infidèles

10°La fête de noël est illicite

11° La participation et les félicitations des fêtes non musulmanes

La conclusion qu'on peut en tirer? Contrairement au discours "conventionnel" qui n'est en réalité que Taquiyya, les chrétiens sont bien pour les musulmans orthodoxes des infidèles, des mécréants, des associateurs ou encore des païens. Mais aussi des "ennemis", terme clairement mentionné dans la fatwa d'IslamQA qui ne fait que reprendre la jurisprudence sunnite. Les chrétiens sont donc bien des kuffar, au même titre que les polythéistes. Passibles de mort selon la sunna. CQFD.

Le "croyant" ne doit en aucun cas essayer de les imiter, ce serait d'une part "se rabaisser" et dénier la supériorité des musulmans sur les non-musulmans, et d'autre part, de finir carbonisé dans l'Enfer-as-Samoum.

Donc vous tous, les kuffar, vous voilà prévenus: le vocabulaire bienveillant, avenant ou amical que peuvent vous tenir certains musulmans peut n'être que de la vulgaire taquiyya, la belle invention islamique à l'usage des naïfs.

***************************

[1] L'UOIF place le mot Noël entre guillemets tandis que Dawah-Paris l'écrit sans majuscule. Ce qui pourrait correspondre à la volonté de ne pas imiter les "mécréants" et à une forme de rejet des "rites idolâtres". Serait-ce considéré comme une des formes de rejet du christianisme, devoir qui incombe à chaque musulman? Je pense que oui, car pour l'islam, la reconnaissance de n'importe quelle autre religion, y compris le christianisme et le judaïsme, mène à la mécréance et à l'hérésie.

Nota: La Dawa (ou Dawah) est "l'invitation faite au non-musulman à écouter le message coranique", autrement dit du prosélytisme, une pratique obligatoire pour chaque musulman. C'est donc le but assigné à ce site "paris-dawah.fr".

[2] Pour l'islam, l'innovation est le fait de rajouter à la religion des éléments qui n’existaient pas du temps de Mahomet.
Il y a 2 types d'innovation: l’innovation d’égarement, qui contredit le coran et la sunna, et l’innovation de bonne guidée, qui est en accord avec le coran et la sunna.
Dans le cas présent, il est bien sûr question de l'innovation d’égarement, une hérésie punissable par Allah des flammes de l'enf
er.

[3] le kufr: la mécréance. Mot dérivé: kafir, qui donne kuffar au pluriel.

[4] L'islam est basé (entre autres) sur la contrainte, la répression et la terreur. C'est ainsi que le coran nomme l'enfer de différentes manières et lui donne des qualificatifs propres à inspirer l'épouvante et l'effroi dans les esprits:

Hawiyah, al-Houtamah, Jahannamah, al-Jahim, Ladha, an-Nar, as-Sa’ir, as-Samoum, Saqar, Sidjjine et d'autres noms pour désigner cette fois les portes de l'enfer, au nombre de sept.

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le sujet: le site de la mosquée d'Elbeuf, Seine-Maritime.

De quoi vous faire faire des cauchemars, et c'est le but recherché. Même et surtout en période de fête.

http://apostat-kabyle.blogspot.fr/2015/12/lavis-des-musulmans-orthodoxes.html

Published by DAVID - - uoif, musulmans, FRANCE, ISLAM

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog