Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Alors que les Juifs du monde entier se réunissent cette semaine pour célébrer Hanoucca, il est utile de prendre un moment pour considérer un aspect de la fête qui est souvent négligé.

Tant dans les temps anciens que modernes, les miracles de Hanoucca ont été directement associé à la Judée, la Samarie et à Gaza, les parties de la terre d'Israël que le monde est si désireux de nous reprendre.

Maintenant, en particulier, lorsque la pression internationale monte sur l'Etat juif afin de le faire renoncer à ces zones, il est d'autant plus important que nous apprécions le lien profond entre la Fête des Lumières et le cœur d'Israël.

Considérons ce qui suit: de nombreux chapitres de critiques dans les guerres des Maccabées, quand Dieu « livré le puissant dans les mains des plus faibles, les inombrables entre les mains de minorités », cela a eu lieu dans ces territoires que le monde nous accuse maintenant «d'occupants» et «de colons».

En 166 avant notre ère, à Beit Horon, qui est à l'ouest de ce qui est maintenant Ramallah, Judas Maccabée défait le gouverneur séleucide Seron et a acheminé ses forces dans une défaite écrasante. Cette victoire a suivi peu de temps après que Juda et ses hommes aient vaincu Apollonius, le commandant séleucide, à Ma'aleh Levona près de Sichem (Naplouse) en Samarie.

A Beit Zecharia, dans ce qui est maintenant de Gush Etzion, le frère de Juda Elazar a été tué lorsqu'il se confronta aux éléphants déployés par Antiochus contre les rebelles juifs.

Et c'est dans les collines autour de Beit El que beaucoup d'Hasmonéens trouvent refuge contre les forces Séleucides du tyran de l'oppression.

En effet, dans la Samarie, on peut visiter les vestiges de forteresses qui ont été érigé par la dynastie des Hasmonéens, comme celle sur la Corne de Sartaba, une montagne surplombant la vallée du Jourdain, où la forteresse Alexandrion a été construite par le roi Alexander Yanai.

La liste est longue, et souligne le fait incontestable que Mattathias et les Maccabées se sont battus pour expulser les envahisseurs étrangers de Judée et de Samarie et récupérer cette partie centrale de notre patrimoine ancestral.

Tout cela a eu lieu il y a environ 800 ans avant que l'Islam ne soit fondé, et plus de deux millénaires avant la création des Nations Unies, faisant mentir les revendications qu'Israël n'a pas de droit sur ces zones.

s Maccabées. En l'an 145 avant J.C, Jonathan, le frère de Judas Maccabée, a attaqué Gaza et forcé la population à demander la paix, comme c'est conté dans le premier livre des Maccabées (11:62).

Plus tard, son frère Simon le Maccabée, qui lui succéda, capture Gaza et pacifie sa population hostile, qui s'était déjà révoltée contre le royaume de Judée. Il a envoyé les Juifs s'installer à Gaza, et même y construit une maison là-bas, en envoyant un message clair que le peuple juif était là pour y rester.

Dans notre propre génération, Hanucca nous a fourni encore une autre connexion à la Judée et à la Samarie, ainsi qu'une raison supplémentaire de se réjouir.

Car c'était il y a exactement 40 ans, un jour froid et humide de Hanucca, qu'un petit groupe de pionniers juifs a fermé le cercle historique et la vie juive renouvelée dans les collines de Samarie.

Le drame a commencé peu de temps après la guerre du Kippour, quand un groupe mené par le rabbin Menahem Felix et Benny Katzover a cherché à créer une communauté juive dans la région. Sept fois ils sont montés dans les collines, érigés des tentes et ont essayé de créer une présence juive permanente dans la Samarie, et sept fois le gouvernement a envoyé l'armée pour les dissuader et supprimer leur campement.

Enfin, à Hanukka de Décembre 1975 leur huitième essai fit ses preuves lorsque des milliers de Juifs de partout du pays ont convergé vers une gare de l'époque ottomane abandonnée dans Sebastia.

Le gouvernement, dirigé par le premier ministre Yitzhak Rabin et ministre de la Défense, Shimon Peres, a cédé et a accepté la création d'une communauté temporaire sur le site de la base militaire de Kadum, 11 kilomètres à l'ouest de Sichem. Trente familles y ont enménagé, en dépit d'y vivre dans des conditions extrêmement difficiles et primitives, elles ont tenu ferme.

Grâce à ce courage, plus tard ont surgi des villes juives, des villes et des villages tels que Itamar, Kedumim, Sha'arei Tikva, Ariel et Elon Moreh, avec une Samarie qui maintenant abrite les maisons de dizaines de milliers d'habitants dans des dizaines de communautés juives florissantes.

Il y a plus de 2500 ans, le prophète Jérémie (31: 4) prédit: " De nouveau ils planteront des vignes sur les montagnes de Samarie," et ce verset est littéralement revenu dans la vie, puisque les vignobles de la région produisent désormais des vins primés Chardonnay et Chenin Blancs.

La vie juive s'est renouvelée en Samarie et a résisté à sa manière malgré les nombreux obstacles diplomatiques et politiques redoutables et en cela c'est elle-même un miracle de Hanucca.

Dans son travail Derech Hashem, Rabbi Moché Haïm Luzzatto a écrit que, pour chaque fête juive, nous méritons la même illumination divine qui a lieu au moment du miracle raconté.

En ce sens, Hanucca relie l'histoire et le destin, nous rappelons les triomphes de notre passé collectif et cherchons à insufler notre présent au même niveau de signification et de sainteté.

Alors que nous allumons les bougies cette semaine et remercions Dieu de nous délivrer de nos ennemis, Gardons aussi à l'esprit une vérité très importante: les Maccabées ont aimé la Judée, la Samarie et Gaza, et l'ensemble de la Terre d'Israël. On ne devrait pas?

Par Michael Freund

http://www.michaelfreund.org/18256/judea-samaria-gaza-hanukka

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com

http://malaassot.over-blog.com/2015/12/judee-samarie-et-gaza-la-connexion-de-hanucca.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=politics

Published by DAVID - - hanoukah, ISRAEL, juif, judee, samarie

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog