Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Les responsables israéliens ont réagi avec indignation à la décision de l’Union Européenne (UE) de marquer les produits fabriqués par des juifs en Judée, en Samarie, à Jérusalem et dans le Golan.

La ministre de la justice Ayelet Shaked a déclaré mercredi que le geste est une « décision anti-israélienne et anti-juive. »

« L’hypocrisie européenne et sa haine envers Israël ont dépassé toutes les limites possibles, » a-t-elle déclaré. « Il est intéressant que dans le Sahara occidental et à Chypre, ils n’ont jamais décidé de marquer les produits, » a-t-elle noté, dans une comparaison avec deux autres territoires contestés qui sont considérés comme « occupés ».

La ministre a dit réfléchir à des actions légales contre la décision de l’UE.

Le ministère des affaires étrangères israélien a convoqué mercredi l’ambassadeur de l’UE suite à l’annonce du marquage des produits.

Israël a dit qu’il dénonce la décision de l’UE. « Nous regrettons que l’Union Européenne décide, pour des motifs politiques, de faire un pas discriminatoire et inhabituel qui est pris par les monde des boycotts, et a du le faire maintenant, alors qu’Israël fait face à une vague de terrorisme contre ses citoyens. »

Le ministère des affaires étrangères a accusé l’UE de mettre en œuvre un double standard en ce qui concerne Israël, tout en ignorant 200 conflits à travers le monde, y compris certains qui se déroulent littéralement à sa porte.

L’affirmation selon laquelle le marquage est une « étape technique » est « un argument cynique et sans fondement », a ajouté le ministère. Marquer les produits ne fera pas avancer le processus de paix entre Israël et les palestiniens, a-t-il fait valoir, mais aura l’effet inverse et renforcera le rejet de l’autorité palestinienne pour des négociations directes avec Israël. »

Le député Itzik Shmuley (travailliste) a déclaré que la décision de l’UE était « stupide, blessante et inutile, » et qu’elle fait une grande tache sur le front de l’Europe. »

« Le habitants de Hambourg ou de Copenhague ne comprennent pas vraiment où la ligne verte commence et se termine, et, dans la pratique, la décision conduira à un boycott de tous les produits israéliens. C’est moche, » a-t-il ajouté, « que l’Europe décide aujourd’hui, honteusement, de renforcer ceux qui mènent la campagne de boycott contre Israël, dont le but est de rayer Israël de la carte et non de faire avancer la paix. »

Le député Yair Lapid (Yesh Atid) a réagi à la nouvelle en disant : « alors que les juifs sont poignardés dans les rues, l’Union Européenne s’est rendue au mouvement BDS et a adopté une décision pour marquer les produits qui entraîne une discrimination contre Israël et encourage le terrorisme. »

Le député Oren Hazan (Likoud) a qualifié la décision de « jour de propagande nazie moderne. Soixante-dix ans ont passé, et ils ont rien appris… Aujourd’hui ce sont les produits, demain ce sera nous. »

Le ministre de l’énergie Youval Steinitz a déclaré mardi que le geste de l’UE est de « l’antisémitisme déguisé ».

« Ce que vous voyez est vraiment que certaines personnes, et ici, malheureusement, certaines institutions de l’Union Européenne, prennent des mesures contre Israël qui sont sans précédent dans des situations similaires, » a dit Steinitz aux journalistes. « Nous ne pouvons donc pas le concevoir autrement qu’un antisémitisme déguisé. »

http://www.jerusalemplus.com/reactions-israeliennes-letiquetage-des-produits-des-implantations-par-lunion-europeenne/

Published by DAVID - - ANTISEMITISME, ISRAEL, europe

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog