Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Union Européenne ou Eurabia ?

Union Européenne ou Eurabia ?

"Nous jurons par Allah le Tout-Puissant que nous ne cesserons jamais de vous combattre" (le sauvage à la machette qui a assassiné le soldat Lee Rigby le 22 mai 2013, en plein Londres).

Quelques-unes des raisons qui pourraient justifier la mort prochaine de l'Europe, si ses dirigeants continuent à mener les politiques actuelles, comme celle préconisée par le sulfureux milliardaire Georges Soros. Pour lui, "l'UE doit accepter au moins un million de demandeurs d'asile par an. Pour cela, selon lui, "L'UE devrait fournir 15.000 € par demandeur d'asile pour chacune des deux premières années [d'installation]". C'est ce qui s'appelle préparer un avenir radieux, un avenir aux petits oignons. Prière d'amener les-dits petits oignons...

***********************************

Nouvelle conquête musulmane, aveuglement naïf occidental

La seule conséquence favorable que pourrait avoir la "crise des réfugiés" serait qu'elle serve de révélateur du réel danger islamique. Elle mettrait ainsi fin à la naïveté utopique des dirigeants occidentaux, ou pire: à leur traîtrise.

Lorsque l'État islamique a déclaré qu'il allait "conquérir Rome, briser ses croix et asservir vos femmes, si Allah le permet", quelques-uns seulement en Europe ont réalisé que ce n'était pas des mots en l'air, mais qu'ils ont une très lourde signification historique. Car dans l'imaginaire musulman, Rome a bien entendu une importance primordiale: après la chute de Constantinople, la destruction de cette ville constitue la seconde phase de conquête, celle qui parachèvera la victoire finale de l'islam.
Lire aussi mon post "Les musulmans "modérés" et leur plan de conquête de l'Occident"

Il y a peu, l'État islamique avait publié une carte des zones où il prévoyait son expansion pour ces cinq prochaines années. La carte comprend le Portugal, l'Espagne, la Crète, Chypre, la Bulgarie, la Grèce, la Roumanie, la Hongrie, une partie de la Russie, etc. C'est-à-dire des terres foulées par les musulmans lors des conquêtes passées. Ce qui n'est pas innocent: en vertu du principe appelé "waqf", toutes ces terres ont été à un moment donné des territoires musulmans, elles sont devenues pour toujours des terres musulmanes, "jusqu'au Jugement dernier". C'est pour cela que les musulmans revendiquent la terre d'Israël, qui est pour eux terre musulmane, au mépris de trois millénaires de présence juive dans ce pays autrefois appelé "Eretz Israël" - Terre d'Israël - et au mépris de la vérité historique la plus élémentaire.

Cette conquête ou reconquête des territoires européens peut ne pas se faire par la guerre, c'est ce qui se passe aujourd'hui avec le déversement ininterrompu de réfugiés. Ce que n'ont pas pu accomplir les Sarrasins, les Tatars et les Ottomans, les musulmans espèrent le réaliser à travers cette marée migratoire. Le rêve de tous les musulmans: l'avènement d'un Califat mondial.

Face à cela, l'Europe oppose son humanisme stupide car à sens unique et son discours de solidarité, de compassion et de devoir humanitaire. Au nom de ces principes, elle ne fait pourtant que sacrifier les préceptes qui ont fait ce qu'elle est, tout en restant enfermée dans une idéologie dépassée et suicidaire: quand les ennemis de la liberté et de la vie sonnent à la porte, on ne doit pas les accueillir comme on accueillerait des amis. Et puisque l'Europe n'a ni le pouvoir ni les moyens d'imposer aux autres ses règles de vies qui sont principalement la liberté, la démocratie, le libre esprit critique, la tolérance, l'égalité, pourquoi continue-t-elle à leur laisser la porte grande ouverte, sachant que ces valeurs sont ce que ces gens rejettent du plus profond de leur être? Car elles sont ce qu'ils haïssent viscéralement le plus, puisque contraires à l'enseignement qu'il ont reçu dans les madrasates - écoles coraniques. Ce qui est confirmé par trois générations de musulmans natifs d'Europe qui apportent une preuve flagrante de leur volonté de ne pas s'intégrer et adopter les valeurs de l'Occident mais, tout au contraire, de s'enfermer dans un communautarisme des plus hermétiques tout en formant des enclaves incontrôlées et incontrôlables d'où partira le djihad le moment venu.

Invasion musulmane

L'Europe dit qu'elle doit racheter sa culpabilité d'ancienne puissance colonialiste. Et comme les peuples colonisés étaient principalement musulmans, les bien-pensant européens ont diabolisé toute critique de l'islam, l'assimilant à une forme de racisme. Tout en imposant leur chimérique discours sur l'intégration et le multiculturalisme.

La réalité leur oppose le plus formel démenti, même s'ils feignent de l'ignorer. La criminalité musulmane en Europe est élevée, le pourcentage de musulmans dans les prisons est hors proportions. En France, la population carcérale est à 60 ou 70% musulmane. Conséquence: les prisons européennes sont, derrière les mosquées, les plus grands centres de recrutement djihadistes.

Les nouveaux arrivants finiront par rejoindre les musulmans vivant déjà en Europe dans les "no-go zones" et siphonner les prestations sociales jusqu'à la faillite des États-providence. Leurs occupants viennent de pays où les chrétiens et les femmes sont maltraités; en Europe, ils commencent déjà à maltraiter les chrétiens et les femmes.

Laxisme

En théorie, l'Europe a le pouvoir de "faire le ménage" dans les no-go-zones et de fermer les mosquées d'où commence la propagande djihadiste. En théorie, l'Europe a aussi le pouvoir d'arrêter à la frontière la plupart des hommes venant du Moyen-Orient. Des hommes en pleine vigueur, dans la force de l'âge et qui représentent 75% des réfugiés. Mais ce n'est que de la théorie, car l'Europe manque de courage. Sa lâcheté a pour conséquence d'encourager les réfugiés à venir encore plus nombreux.

L'Australie avait eu une politique ferme et dissuasive à ce sujet, jusqu'au récent changement de majorité et cette dissuasion avait bien fonctionné: plus aucun navire de réfugiés n'accostait.

Ingrats

Le directeur général adjoint de l'ONG Human Relief Foundation (HRF) Kassim Tokan a déclaré à propos des réfugiés de Calais: "Ils veulent aller [au Royaume-Uni] pour obtenir de l'argent et une meilleure situation économique", ajoutant que, selon lui, 95 à 97% d'entre eux sont des jeunes hommes valides qui ne manquent de rien à tel point qu'il y a partout dans le camp des vêtements jetés.

Les musulmans ont un réel mépris pour toutes les lois humaines, seul compte pour eux la loi d'Allah. Leur dogme leur ordonne de ne jamais faire confiance aux non-musulmans. Ils pensent que le monde a été créé pour les adeptes de l'islam et tout ce qui est sur terre et qui appartient aux infidèles leur revient de droit. Les Européens doivent comprendre ce principe très simple: les musulmans perçoivent toute gentillesse comme de la faiblesse. Ils rejettent les rapports d'égal à égal et ne reconnaissent que les rapports de force. La triste réalité est là: ils se moquent des Européens qui leur versent si généreusement toutes sortes de prestations sociales, qui sont perçues d'abord comme un dû, ensuite comme une preuve de la stupidité des "blancs".

Démographie

Le Président algérien Boumédiène avait eu ces paroles prémonitoires devant l'Assemblée de l'ONU: "Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère sud pour aller dans l'hémisphère nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire".

Alors que l'Europe croit naïvement que le monde musulman va renflouer son faible taux de natalité sans contrepartie, le monde musulman "investit" dans les grandes familles. Pour les musulmans, l'Occident n'est qu'une "usine à subventions" qui leur permet désormais plus ou moins ouvertement la polygamie et donc d'avoir des familles composées de huit ou dix enfants. Pour se rendre compte de l'expansion de l'islam en Europe, on peut prendre Londres comme exemple. À Londres, les musulmans représentent 8% de la population totale, mais ils sont 36% dans le quartier de Tower Hamlets et 24% dans le borough londonien de Newham.

En 2014, selon le Bureau des Statistiques britanniques (Office of National Statistics), Muhammad est devenu le prénom le plus courant donné aux garçons nouveaux-nés. L'organisme estime qu'il y a une flambée de noms à consonance arabo-musulmane. Toujours en 2014, les prénoms Omar, Ali et Ibrahim ont fait leur entrée dans le "top 100". Pour les filles, le prénom Nur ("Lumière") est entré dans le "top 100" directement à la 29ème place, alors que Maryam, en hausse de 59%, pointe à la 35ème place.

Tous ces chiffres vont bien évidement exploser de manière exponentielle avec l'arrivée massive de réfugiés et, une fois leur statut régularisé, du reste de leurs familles. C'est le Commissaire européen à l'Élargissement et à la Politique Européenne de Voisinage qui le dit: "Il y a 20 millions de réfugiés qui attendent aux portes de l'Europe". Lire mon autre post "Immigration musulmane ingérable"


Importer la violence

Un chiffre est révélateur: sur les 545 attentats répertoriés par Wikipédia pour les années 2000 à 2015, 512 l'ont été par des musulmans et 33 seulement par des non-musulmans (dont 11 par des Tamouls, au Sri Lanka). Ce qui représente un pourcentage de 93,9 % d'attentats fait au nom de l'islam, d'Allah et de son prophète. Triste record qui ne sera probablement jamais égalé.


Partout dans le monde, ce sont des musulmans contre des hindous, contre des confucianistes, contre des sikhs, contre des bouddhistes, des musulmans contre des chrétiens en Afrique noire et en Afrique du nord. Ce sont des musulmans contre des chrétiens du Moyen-Orient à l'Extrême-Orient, que ces derniers soient coptes, yazidis, melkites, maronites, nestoriens, etc. Mais aussi, ce sont des musulmans contre d'autres musulmans: sunnites contre chiites, sunnites contre druzes, chiites contre les pacifiques bahaïs. Et surtout, des musulmans contre les juifs: conséquence de la haine viscérale qu'avait développé Mahomet contre Israël et les juifs.

Partout dans le monde, c'est l'islam contre les autres. Partout dans le monde ou presque, à chaque mort violente, il y a de forte probabilités pour qu'il y ait un ou des musulmans impliqués dans cette mort. Quelle preuve supplémentaire devrait-on fournir pour démontrer que le concept amour-paix-tolérance n'est qu'une façade? Juste un décor de cinéma à l'usage des naïfs Occidentaux. Peut-être ce sondage, qui dit que 13% des réfugiés supportent l'État islamique? Pour moi, ce chiffre est la preuve formelle que les "réfugiés" sont plutôt des Muhadjirun du djihad, des combattants d'Allah venus conquérir de nouveaux territoires "waqf".

Une fois, j'ai été confronté à un musulman qui se disputait avec un non-musulman. En me faisant passer pour un musulman, j'ai essayé de le raisonner sur la base de son propre dogme: "Allah nous interdit la colère". Sa réponse: "Allah ne me pardonnera pas si je fais du mal à mon frère musulman, mais il me récompensera si je nuis à un kafir ou si je lui fais du mal". Il avait totalement raison, puisque sa réponse est inscrite noir sur blanc à plusieurs reprises dans le coran. C'est ainsi qu'ils justifient leurs crimes et c'est ce qui justifie aussi ce chiffre de 93,9%.

La violence est inhérente à l'islam. Une preuve parmi des milliers: Kilian Kleinschmidt, le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés et coordonnateur principal du camp de réfugiés de Zaatari en Jordanie déclare: "Les Syriens sont les réfugiés les plus difficiles que je connaisse". Intimidations, menaces de mort, système mafieux, contrebande, terreur, vol et viol, voila les points forts où l'islam trouve sa plénitude. Car l'islam l'a établi une fois pour toutes: les rapports entre humains ne peuvent être que de dominants à dominés, jamais d'égal à égal et il incombe donc aux musulmans de se montrer dominateurs à chaque occasion. Lire mon post "l'islam a hiérarchise les humains".

Autre exemple en Grande-Bretagne: dans des prisons britanniques, les musulmans extorquent leurs codétenus non-musulmans en les obligeant à s'acquitter d'un "impôt de l'infidèle". Une sorte de jizya payée par les kuffars pour leur "protection", comme le prévoit le "fiqh", la jurisprudence islamique.

La violence sous toutes ses formes est intrinsèque à l'islam, elle est une de ses armes favorites. On le constate par exemple à l'augmentation du nombre de viols partout où la présence des musulmans est significative. Il y a quelques années déjà, il a été établi que 100% des viols commis à Oslo l'étaient par des musulmans. Actuellement, la Suède détient le record peu enviable de premier pays du monde pour les viols et dans ce pays, les crimes ont augmenté de 300% et les viols de 1.472%. Les raisons:
- les femmes blanches ont depuis toujours été l'objet de fantasme pour les musulmans. Déjà du temps de Mahomet, une femme blanche se vendait deux fois plus cher au marché aux esclaves;
- le viol des non-musulmanes n'est pas un délit pour les musulmans, c'est un acte normal. Il a été pratiqué par leur prophète, leur modèle parfait, ils se doivent donc de l'imiter.

Pour faire face à ce fléau que connaît aussi le Danemark, le Parlement de Copenhague croit avoir trouvé la solution-miracle: il suffit "d'organiser des cours d'éducation sexuelle qui vont permettre l'intégration des étrangers dans la société danoise". Encore des dirigeants occidentaux qui connaissent bien l'islam, les musulmans et leurs coutumes...


La violence islamique est également un moyen de pression sur l'État pour extorquer toujours plus de subventions, voir cette vidéo de 2013:

Intégration impossible

L'intégration des personnes issues de cultures islamiques est impossible pour une unique raison: les musulmans n'en veulent pas. Bien sûr, il y a toujours des exceptions, mais l'intégration des immigrants et des réfugiés en provenance de pays musulmans a été un échec cuisant pour l'ensemble de l'Occident.

En Hollande, une étude a révélé que 27% des Marocains et 21% des Turcs sont au chômage. Au Danemark, le taux de chômage des Irakiens est aussi de 27%. Ces chiffres ne tiennent pas compte des musulmans naturalisés.

Au Danemark, une étude récente a montré que les immigrants en provenance de pays islamiques sont les derniers quand il s'agit de trouver un emploi. Un haut fonctionnaire danois, après huit années de travail dans le ghetto musulman de Mjølnerparken, est arrivé à la conclusion suivante: "les réfugiés perçoivent le travail comme une punition. Ils voient l'argent des prestations sociales comme un dû et le travail comme une punition qu'il faut à tout prix essayer d'éviter". Lire aussi mon post "Danemark: des enfants musulmans lapident des porcs".

Une autre étude, en Allemagne, conclut que la quasi-totalité des musulmans veulent garder leur propre culture au lieu de s'intégrer dans la culture allemande: "94 % d'entre eux sont d'accord avec l'affirmation selon laquelle les immigrés en Allemagne doivent garder la culture de leur pays d'origine".

Allemagne toujours: des "clandestins illégaux demandent: "Quand vais-je recevoir ma maison et ma voiture?". La coordonnatrice d'un centre de réfugiés Isabell Sittner a déclaré: "Je me rends compte que la plupart d'entre eux ont des idées et des attentes irréalistes quand ils viennent ici. Ils me demandent souvent: «Quand vais-je recevoir ma maison et ma voiture?»". D'autres "réfugiés" ont déposé une plainte contre le gouvernement de l'Etat de Berlin à la mi-octobre, exigeant un accès immédiat à l'abri et d'autres avantages.

En Autriche, à Sankt Kanzian, des clandestins ont engagé une grève de la faim et réclamé qu'on leur verse 2.000 euros chacun.

Comment expliquer ces comportements? Simple: du point de vue musulman, l'islam est la seule vraie religion, Allah est le seul dieu et la Terre comme tout le reste de l'Univers lui appartiennent. Donc partout où les musulmans se trouvent, ils sont chez eux, sur les terres d'Allah. Par conséquent, ils ont prééminence sur tous les autres humains. C'est ainsi que tous les autres groupes humains leur doivent tout, ou presque.

L'islam et le reste du monde ne pourront jamais coexister pacifiquement

Tous les grands ulémas - savants musulmans - sont unanimes sur le sujet: lorsque les circonstances le permettent, les musulmans sont obligés de passer à l'offensive et conquérir de nouveaux territoires. La propagation de l'islam, que ce soit par les armes ou par n'importe quel autre moyen, est un devoir pour chacun. Le djihad doit ainsi continuer jusqu'à ce que toute l'humanité soit entièrement sous domination de l'islam. Ce qui ne veut pas dire que l'humanité doit être entièrement islamisée, car parmi les "gens du livre", ceux qui ne seront pas tués au combat auront ce choix à faire (encore unanimité de tous les ulémas sur le choix):

- "Pour les gens du livre [juifs et chrétiens], il y a trois possibilités. Soit ils se convertissent à l'islam, soit ils refusent la conversion et veulent garder leur religion. Dans ce cas, nous exigeons d'eux qu'ils vivent sous les règles de la dhimma et paient l'impôt de capitation, la jizya, en s'humiliant. S'ils refusent, alors le troisième choix s'impose: nous les combattons, nous les tuons, nous enlevons leurs femmes et détruisons leurs églises".

C'est ce que fait l'État islamique, qui est donc ainsi en total accord avec les plus grands exégètes musulmans. Il ne peut pas en être autrement, puisque c'est le consensus qui se dégage parmi les cinq écoles de jurisprudence islamiques: les quatre écoles sunnites et l'école chiite.

Pour les polythéistes, le choix est simplifié: l'islam ou la mort. Cela n'est pas seulement l'opinion d'un ou deux imams, c'est là encore un consensus général et unanime.

C'est seulement une fois l'ensemble de l'humanité sous contrôle de l'islam que le djihad pourra alors être abandonné. Parce que, comme l'a expliqué ibn Khaldoun:

"Dans la communauté musulmane, le djihad est un devoir religieux en raison de l'universalisme de la mission musulmane et de l'obligation de convertir tout le monde à l'islam par la persuasion ou par la force. Les autres groupes religieux n'avaient pas une mission universelle et le djihad n'était pas un devoir religieux pour eux, excepté pour des raisons défensives. Mais l'islam est obligé de conquérir le pouvoir contre les autres nations".

Lire également mon post "Le djihad, c'est la conquête de territoires non-musulmans".


Pendant l'invasion de leurs pays, les Européens, toujours complaisants, considèrent l'islam juste comme une religion parmi d'autres. L'utopie de l'intégration et du multiculturalisme ont conduit à la création, à travers toute l'Europe de l'Ouest, de centaines de zones de non-droit, des minis-califats hors de contrôle où la charia prédomine sur les lois du pays. Rien qu'en Suède, on a dénombré 55 de ces no-go-zones.


L'espoir de l'Europe: l'expérience directe

Autrement dit, il faut laisser les barbares envahir l'Europe pour que les Européens prennent conscience du danger. Tout de même pas au point où en est arrivé ce village d'Allemagne, contraint par le programme suicidaire d'Angela Merkel àaccueillir 7 fois plus de réfugiés qu'il ne compte d'habitants, car à ce moment-là, il sera bien trop tard.

Solution qui risque de dégénérer en de multitudes guerres ethnico-religieuses, mais c'est à cela qu'en sont réduits les Occidentaux en général et les Européens en particulier. C'est le mal nécessaire pour ceux qui ont subi depuis au moins quatre décennies l'endoctrinement des dirigeants et des médias pour qu'ils se réveillent enfin et constatent d'eux-même qu'il n'y a rien de plus faux que la belle formule "paix-amour-tolérance". Pour qu'ils constatent que la violence, le sang et la terreur suivent inévitablement les musulmans, partout où ils vont. Que l'agressivité, les vols, la criminalité et le viol augmentent proportionnellement au nombre de réfugiés musulmans acceptés, et surtout que tout ceci a une corrélation directe avec le coran, livre saint des musulmans.

Par leur expérience personnelle, les pays qui ont vécu sous la dictature soviétique sont les premiers à se réveiller et à prendre conscience du danger mortel qui les guette. C'est peut-être depuis leurs pays que débutera la nouvelle Reconquista.

___________________________________

Autre problème qui pourrait se poser à court terme: les sociétés occidentales se sont féminisées. La propagande gauchiste, les lobbies de la mode, la presse, la publicité, ont créé une image totalement "lisse" de l'homme: épilé, parfumé, il prend soin de sa beauté, de sa peau, sa posture est calculée, etc. En cas de guérilla urbaine ou de conflit ethnico-religieux, que feront ces "minets" face aux Barbares? C'est de cette manière que Rome est tombée et l'Histoire pourrait se répéter.

http://apostat-kabyle.blogspot.fr/2015/11/islam-et-mort-lente-de-leurope-on.html

BlogThis!Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Pinterest

Published by DAVID - - eurabia, invasion islamique

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog