Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Trois observations sur Israël et la vague de terreur palestinienne

Lorsque les jeux sont faits, isolé comme jamais.

La vague de terrorisme palestinien qui a commencé le 1er Octobre a de nouveau frappé dimanche soir avec une attaque à la station de bus à Beersheva, ma ville. Lundi, au moment de la rédaction, a été calme jusqu'à présent, mais il est certainement trop tôt pour dire si la vague s'est calméet.

Il n'est pas trop tôt, cependant, de souligner certaines choses qui se dégagent déjà de cette dernière attaque. Ce ne sont pas des phénomènes nouveaux. Ils indiquent, cependant, que même si Israël continue de faire de grands progrès dans divers domaines qui profitent à l'humanité (utilisation de l'eau et de la conservation est l'un des plus dramatique), et garde la modernisation de ses liens avec les pays importants (ces derniers temps, en particulier, l'Inde), il reste un pays qui est soumis à un traitement spécial nocif.

1. Israël ne peut pas établir qu'il est une démocratie pratiquant des normes démocratiques. Le 3 Octobre dernier, des avions américains ont bombardé un hôpital dans le nord de l'Afghanistan, tuant 22 personnes. Bien que Médecins Sans Frontières, l'organisation qui gère l'hôpital, exige une enquête, rien n'en sortira et les États-Unis, bien sûr, n'auront rien à craindre.

C'est que non seulement les États-Unis sont beaucoup plus grands et plus puissants qu'Israël, mais ils sont généralement vus comme une démocratie qui pratique les normes des droits de l'homme qui les respecte, et n'auraient pas délibérément visé un hôpital dans le but de tuer des civils.

Israël, cependant, ne reçoit pas une telle clémence. HonestReporting offre ces titres typiques sur la vague de terreur actuelle de, ainsi que, CNN, NPR, The Daily Telegraph, The Irish Independent, USA Today, et Sky News:

Plus la violence et les morts Palestiniens augmentent plus Israël est montré du doigt comme la peste.

Plus d'attaques, de mort dans le conflit Israëlo-Palestinien

Les forces de sécurité israéliennes tuent encore quatre Palestiniens de plus alors que les attaques au couteau continuent

Encore quatre autres Palestiniens abattus dans les rues

Les Israéliens tuent 4 Palestiniens de même que la violence déferle

Des Palestiniens abattus dans des attaques au couteau présumées

Israël, un membre de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe,exclusivement démocratique compte tenu des classements élevés de Freedom House, allégue seulement des attaques au couteau, se livre au seul «reproche» et «est montré du doigt», pour les personnes décédées par balles dans les rues.

Même le président Obama, quand il a réussi à libérer les mots " Israël a le droit d'empêcher ses citoyens d'être soumis à la violence aléatoire," ne peut s'empêcher de dire aussi: " Nous croyons également qu'il est important à la fois pour le Premier ministre Netanyahu, les élus israéliens et le président Abbas ainsi que d'autres personnes dans des positions de pouvoir doivent essayer de tasser la rhétorique qui peut nourrir la violence ou la colère ou l'incompréhension."

Un exemple récent de la rhétorique du président Abbas de l'Autorité palestinienne:

" Nous bénissons chaque goutte de sang qui a été répandu pour Jérusalem, qui est un sang propre et pur, le sang versé pour Allah, Allah le veut. Chaque Martyr (Shahid) atteindra le Paradis, et chaque blessé sera récompensé par Allah."

" La mosquée Al-Aqsa est la nôtre ... et les Juifs n'ont pas le droit de la souiller avec leurs pieds sales. Nous ne leur permettrons pas à, et nous ferons tout en notre pouvoir pour protéger Jérusalem."

Peut-être que le président Obama peut ordonner à son personnel de rechercher sur Google-up des déclarations similaires de Netanyahu ou d'autres "élus israéliens." Évidemment, il n'y en a pas; mais alléguant que la «rhétorique» israélienne et la rhétorique palestinienne sont les mêmes est une diffamation très grave et une gifle aux références démocratiques d'Israël.

2. Israël continue à être soumis à la méthode du comptage des corps. Les rapports des médias ne cessent de répéter rituellement que " 8 Israéliens et 40 Palestiniens ont été tué " jusqu'ici. Combiné aux autres distorsions, l'impression qui se dégage c'est qu'en découdre avec l'un d'eux c'est beaucoup plus brutal. La même méthode a été utilisé, bien sûr, pour la guerre de Gaza à l'été 2014, avec des conséquences réelles pour Israël car l'administration Obama, prétextait les victimes palestiniennes, pour couper la fourniture d'armes à Israël pendant des jours.

En appliquant la méthode de comptage des corps lors de la Seconde Guerre mondiale, on trouve les totaux suivant 450,900 victimes du Royaume-Uni, 420.000 américains, et 9.000.000 d'allemands. Selon cette norme, alors, l'Allemagne a dû être du côté beaucoup plus moral dans la guerre. Totaux respectifs pour les récents conflits en Irak et en Afghanistan entre les forces des pays démocratiques et ceux de leurs ennemis sont, bien sûr, du même déséquilibre, et par cette méthode-justifieraient des conclusions similaires.

Pendant ce temps, quelques exemples de la terreur palestinienne qui ont agité ce mois-ci:

4 octobre

Jérusalem: Moshe Malka (15) a été poignardé et blessé sur le chemin de la prière au Mur occidental. Terroriste a été abattu par les forces de sécurité.

7 octobre

Kiryat Gat (sud-est de Tel-Aviv): Un terroriste a poignardé un soldat de Tsahal et saisit son fusil, puis a couru dans un appartement voisin, chez une femme et est tout simplement rentrer chez elle. Elles'est battu avec lui et a réussi à fuir. Le terroriste a été tué par la police.

8 octobre

Tel Aviv: un soldat Femme et trois autres poignardés. Terroriste a été abattu et tué.

10 octobre

Jérusalem (Shabbat matin): arabe (16 ans) a poignardé deux hommes juifs d'environ la soixantaine près de la porte de Damas, les laissant respectivement modérément et légèrement blessés. Le terroriste a ensuite attaqué des officiers de police des frontières, qui ont tiré et l'ont tué.

14 octobre

Jérusalem: Femme (72 ans) poignardée et blessée en attendant un bus à la gare routière centrale. Tir sur le terroriste qui est tué.

3. Certaines questions «éthiques» sont explorées seulement à l'égard d'Israël.Par exemple: si quelqu'un vous attaque ou quelqu'un d'autre avec une arme mortelle, pouvez-vous vous-même vous défendre ou l'autre personne? Cette "question" a surgi lorsque sur MSNBC on a demandé à l'ambassadeur israélien aux USA, Ron Dermer, si il y a un " juste milieu au-delà de tirer à vue sur ces individus.": Comme l'a expliqué Demer:

" Quand quelqu'un vient à vous avec un couteau, il n'y a pas de juste milieu. Vous avez à prendre des mesures concrètes afin de contrecarrer cette attaque. Pas tout le monde, différentes personnes qui sont venues avec des couteaux n'ont pas été tué, mais il y a eu des cas où un gars a pris un couteau et il a tué quelqu'un. Ils disent que les armesà feu tuent les gens. Les couteaux tuent aussi des gens. Voilà pourquoi vous devez agir. "

Cela semble assez évident, mais pas dans le cas d'Israël.

Ou: est-ce que l'assassinat des civils est délibérément et toujours justifiée? Habituellement, la réponse du monde occidental est Non. Par exemple, pour les dessinateurs et éditeurs de Charlie Hebdo ont produit délibérément des caricatures qui ridiculisent les dévotions les plus profondes des musulmans. Un couple de musulmans offensés a réagi en tuant les membres du personnel de Charlie Hebdo et d'autres. Même si ridiculiser publiquement les dévotions des gens est inutilement cruel, il est largement entendu que l'assassinat n'est pas une réponse acceptable.

Avec Israël, cependant, cela devient plus "compliqué". Les attaques meurtrièrespalestiniennes contre des Israéliens sont considérées comme des actes commis par des gens désespérés qui sont au moins compréhensibles, voire pardonables. Le Secrétaire d'Etat John Kerry,interrogé la semaine dernière à propos de la dernière vague de terrorisme palestinien, a répondu " qu'il y a eu une augmentation massive de colonies au cours des dernières années, et maintenant vous avez cette violence parce qu'il y a une frustration qui se développe."

En d'autres mots, offenser les Palestiniens les conduit à assassiner des gens, et l'on n'a pas le droit d'attendre tout autre résultat. Ici, c'est en fait à côté de la réalité car il n'y a pas eu d' augmentation des colonies israéliennes au cours des dernières années. Les mots de Kerry -Secrétaire d'Etat - sont très près d'une justification pour meurtre; et sa petite phrase assassine, instinctive de la même la façon que des millions de personnes dans le monde voient les attaques meurtrières contre des Israéliens.

En dépit de plus en plus d'impressionnantes contributions d'Israël au monde et des liens en expansion avec de nombreux pays, lorsque - les jeux sont faits et quand Israël est sous une violente attaque - il ne peut toujours pas compter sur le soutien de quiconque, et ne peut compter que sur des formes uniques de la critique qui peut conduire à la pénalisation. Tout cela intensifie le sentiment des Israéliens d'être assiègés, et renforce encore plus l'aile Droite aux élections israéliennes, et en outre incline Israël de voir comme la seule solution aux menaces meurtrières - ses propres actions militaires.

http://malaassot.over-blog.com/2015/10/trois-observations-sur-israel-et-la-vague-de-terreur-palestinienne.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=politics

Par P. David Hornik

http://www.frontpagemag.com/fpm/260503/three-observations-israel-and-palestinian-terror-p-david-hornik

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com

Published by DAVID - - israel, terrorisme, islamistes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog