Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Comme l'électorat du pays se concentre sur les fusillades de Roseburg, trois éléments très importants sur les nouvelles fuites de jeudi méritent une large attention à l'échelle nationale.

Malheureusement, je ne parle pas du goutte, goutte à goutte, goutte à goutte des e-mails d'Hillary, du décès des membres de notre service dans un accident d'avion en Afghanistan, ou de l'attaque par un terroriste palestinien qui a tué les parents de quatre jeunes enfants.

Je me suis réveillé avec une actualité dans Politico portant le titre "Exclusif: Obama a repoussé le plaidoyer de Reid sur l'Etat palestinien." De cette histoire, nous apprenons:

Le représentant de la minorité du Sénat, Harry Reid, à deux reprises cette année est allé voir le chef de la Maison Blanche Denis McDonough cherchant un engagement public du président Barack Obama qu'il opposerait son veto à toute résolution de l'ONU appelant à un Etat palestinien indépendant.

Les deux fois, Obama n'a rien fait.

Bien que ce soit sans précédent, de sorte que ce ne serait qu'une abstention, plutôt qu'un veto, à une résolution de l'ONU condamnant les Etats-Unis pour son embargo sur Cuba. Mais c'est exactement ce que l'administration menace de faire. C'est sans doute une trahison, étant donné qu'Obama a juré de respecter la Constitution et de faire respecter les lois du pays, mais étant donné qu'il n'a pas été mis en accusation pour l'ensemble de ses autres infractions inconstitutionnelles à ce jour, que pourrait-il perdre en assujetissant notre allié le plus important au Moyen-Orient?

Peu de temps après avoir lu l'article du Politico, j'ai tourné mon attention à regarder le tant attendu discours de Bibi Netanyahu devant l'Assemblée générale de l'ONU. On pouvait les remarquables absences de l'ambassadeur à l'ONU des États-Unis, Samantha Power, et du Secrétaire d'État John Kerry, qui étaient tous deux à New York pour les événements de l'Assemblée Générale des Nations Unies cette semaine. Plus tard dans la journée Breitbart a fait paraitre l'histoire avec le titre "Obama a poussé John Kerry et Samantha Power à snober le discours de Netanyahu à l'ONU ."

"L'Ambassadeur Power et le Secrétaire Kerry n'ont pu assister à l'allocution du Premier ministre israélien Netanyahu devant l'Assemblée générale, car ils ont été appelé à une réunion avec le président Obama, à laquelle ils ont participé par vidéo-téléconférence", a déclaré un officiel du Département d'Etat à Breitbart News.

Est-il possible pour notre président de devenir encore plus petit avec sa vindicative enfantine, et le traitement, non présidentiel du Premier ministre d'Israël? Vraisemblablement, il a décidé de tirer notre ambassadeur hors de l'enceinte de l'ONU afin de détruire et de nuire à toute la crédibilité au message convaincant que Bibi a délivré. Et malheureusement, ce ne est pas la première fois que Barack Obama crachée au visage de Netanyahu; incontestablement, ce ne sera pas la dernière. Mais en regardant le discours de Bibi, il était clair que le seul adulte dans l'enceinte, le seul héros de ces premières décennies du 21e siècle, la seule histoire de chef de file mondial que l'on regardera en arrière sur la condamnation sans honte c'est Premier ministre d'Israël.

Enfin, en dépit de penser que les choses ne pouvaient pas être pire, quelqu'un m'a envoyé un article portant le suivant titre: "La présidente argentine: administration Obama a essayé de nous convaincre de renoncer l'Iran de combustible nucléaire."

Kirchner a déclaré que deux ans après l'entrée en fonction du premier mandat d'Obama, son administration a envoyé Gary Samore, ancien coordonnateur de la Maison Blanche pour le contrôle et les armes de destruction massive Arms, à l'Argentine afin de persuader la nation à fournir à l'Iran du combustible nucléaire, qui est un élément clé pour des armes nucléaires .

Il ne fait aucun doute que la Maison Blanche ne nie cette accusation. En fait, Kirchner a déclaré que quand elle a demandé à Samore de mettre sa demande par écrit, "il a disparu" - il n'y a donc pas de preuve fumante. Mais étant donné ce que nous avons appris sur le rayonnement d'Obama auprès des Iraniens de ses premiers moments dans ses fonctions en 2009 et de ses capitulations tout au long des négociations avec l'Iran, cette histoire est plus que plausible, bien que Dieu sait ce qu'il pensait.

Alors que ceux d'entre nous qui ont été réellement attentifs à qui et ce que le résident actuel du 1600 Pennsylvania Avenue était ne sont pas surpris qu'un second mandat déchaîné a conduit Obama a apporté le chaos et la violence au Moyen-Orient ainsi que de mettre la survie d'Israël au bord du gouffre, nous ne nous attendions pas qu'il ferait tout en son pouvoir pour remettre à l'Iran l'arme nucléaire sur un plateau d'argent. Mais c'est exactement ce qu'il a fait.

Et il a remis le Moyen-Orient à la Russie et à l'Iran qui va se déchaîner, décimant toute la stabilité ou la capacité restante à l'Amérique pour protéger ses intérêts. Mais c'est Israël qui va payer le prix le plus cher dans le court terme comme ISIS se déplace dans la bande de Gaza, sur les hauteurs du Golan et en Cisjordanie et le puissant Hezb'allah est soutenu par la projection de leur propre puissance militaire de nos ennemis.

Dans une apparition sur The Kelly Fichier de jeudi soir, Charles Krauthammer a publié une critique dévastatrice d'Obama et de sa politique syrienne. Kelly a demandé si nous suivions la fin de notre statut de super-puissance. Krauthammer a répondu

Nous suivons l'aboutissement d'une politique commencée par Obama quand il est venu dans le bureau ovale celle de sortir du Moyen-Orient. Voilà surtout de ce qu'il se souciait ....

Vous laissez, tout implose et nos alliés ... sont dans la panique absolue sur le fait que le parapluie Amérique qui était sur la région depuis un demi-siècle, a été plié - délibérément par Barack Obama.

Netanyahu a conclu son discours en soulignant à l'Assemblée Générale des Nations Unies qu'Israël est sur les lignes de front de la guerre pour la survie de la civilisation occidentale. Il implora le monde à "se tenir debout aux côtés d'Israël, car non seulement il se défend. mais plus que jamais, Israël vous défend. "Est-ce que les dirigeants du monde, Barack Obama, et le peuple américain se réveilleront avant qu'il ne soit trop tard.

Par Lauri B. Regan

http://www.americanthinker.com/blog/2015/10/obamas_perfect_storm_to_destroy_israel.html

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com

http://malaassot.over-blog.com/2015/10/tempete-parfaite-d-obama-pour-detruire-israel.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=politics

Published by DAVID - - IRAN NUCLEAIRE, obama, ISRAEL

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog