Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Quand la meilleure des communautés empoisonne les baigneuses bâloises

L’aire d’une piscine de Bâle-Ville est réservée aux femmes. Des musulmanes en nombre croissant, Françaises notamment, accaparent le lieu et le considèrent comme zone islamique. Après plusieurs années de conflits, les autorités mettent le holà. Les femmes UDC montent au front.

À Bâle, la piscine en plein air d’Eglisee propose un secteur réservé aux femmes, le « Fraueli ». Ce bassin de 50 mètres entouré d’une surface herbeuse permet aux femmes qui le souhaitent de rester entre elles pour nager et bronzer, éventuellement accompagnées de leurs jeunes enfants (garçons jusqu’à 6 ans).

Ces espaces existent dans diverses piscines de Suisse, ils connaissent un nouvel attrait depuis que les femmes bronzent seins nus.

Très apprécié pour sa tranquillité, celui qui nous occupe a été depuis une dizaine d’années repéré par une clientèle qui peut en toute liberté appliquer le principe de ségrégation des sexes de sa religion.

Beaucoup de femmes ne se baignent pas et leur accoutrement vestimentaire va du hijab au niqab.

Bouche à oreille aidant, les non-baigneuses sont venues d’autres cantons suisses, mais surtout en nombre croissant d’Alsace et de Franche-Comté, parfois du Land allemand de Bade-Wurtemberg.

Plus elles sont nombreuses, plus elles sont arrogantes

Elles sont déposées par leurs maris ou par des organisateurs d’excursions, elles y passent une grande partie de la journée avec leur marmaille et leur pique-nique halal. Elles peuvent représenter jusqu’à trois quarts des utilisatrices.

Les problèmes se sont multipliés. Non contentes de se baigner parfois en vêtements de ville et de tricher sur l’âge de leurs garçons, certaines s’indignent que les règles islamiques ne soient pas respectées, insultent des femmes seins nus ou en bikini ainsi que des membres du personnel masculin («prostituée», «nazi», «porc pervers») « Il n’est pas rare, résume RTS info, de voir des baigneuses plonger tout habillées dans la piscine, reprocher aux visiteuses en maillot de bain l’indécence de leur tenue, ou encore agresser les gardes-bains masculins pourtant autorisés à pénétrer dans l’espace femmes.» Des habituées ont déserté les lieux.

On a tout essayé!

À la Pentecôte 2014, des musulmanes en étaient venues aux mains contre un maître-nageur. Les fidèles du Coran ont été expulsées avec interdiction de revenir. Quelques jours après, l’affichage de pictogrammes signalant la présence d’employés masculins dans le Fraueli a provoqué un scandale à l’entrée, une fois les chauffeurs repartis.

De nombreuses tentatives de conciliation ont été organisées: flyers, information en allemand et en français à la caisse, intervention du Bureau de l’intégration, emploi d’une médiatrice, médiation par des membres de la Commission musulmane de Bâle. En vain.

En été 2015, les conflits ont repris de plus belle, amenant les autorités à augmenter le nombre de surveillants jusqu’à la fin de la saison et à prévoir une nouvelle réglementation. L’affaire est rendue publique.

La tolérance de l’intolérable a donc duré des années, jusqu’à ce que les autorités soient contraintes et forcées de prendre des mesures. Ce qui n’empêche pas la commission musulmane de Bâle de suspecter leurs inspirateurs d’islamophobie.

Dès 2016, tout vêtement autre qu’un costume de bains sera interdit dans le périmètre, dans la piscine et sur la pelouse environnante. Mais les burkinis compteront, selon Peter Howald directeur des sports, «bien évidemment» comme costumes de bains. Par ailleurs, plus personne n’aura le droit d’amener des enfants de plus de 9 mois et la tenue «topless» sera peut-être proscrite. Des restrictions dont pâtiront aussi les baigneuses non musulmanes. Le règlement définitif sera promulgué au printemps 2016. Nul ne peut affirmer qu’il mettra fin aux bras de fer.

Suite à cet épisode, les femmes UDC ont lancé une pétition demandant l’interdiction du burkini dans les piscines publiques du canton. Vigilance Islam soutient cette action et l'a fait savoir aux autorités. Les féministes, elles, sont trop occupées à calculer la différence de salaire entre hommes et femmes pour s’occuper de questions brûlantes.

Des musulmanes à la recherche d'Eglisee

Pour tester l’ampleur des dégâts causés par cette idéologie, rien ne vaut un petit tour sur quelque forum musulman. On y réalise une fois de plus que beaucoup d’adeptes d’Allah vivent dans un univers totalement figé. Un de ces sites, «orientalement.com», a reçu 167 commentaires suite à cette question :

«J’aimerais savoir si qq1 connait une piscine pour femmes dans l’Est de la France, soit à Metz/Thionville, soit en Alsace?» La question est posée en novembre 2005 et l’une des premières internautes écrit (orthographe originale préservée): «j’habite en alsace et je conné une pisine en suisse que pr femme même les enfants de plu de 6an n’ont pa le droit d’y entré j’espère ke vs la trouveré».

Suivent d’innombrables interventions, dont de nombreux SOS lancés par des «sœurs» qui ne trouvent pas de piscines non mixtes. On apprend qu’«au maroc à la mer, elles peuvent se baigner habiller, et ça ne dérange personne, là-bàs on est ouvert!! d’esprit. » Et l’une d’elles a trouvé la parade: «(…) celle qui galerent a trouver une piscine uniquement pour elle car on est dans un bled d acceuil et n ont d autres choix que d aller dans des piscines mixtes, sachez que des maillots de bain sont spécialement concu pour les femmes musulmanes et protegent leurs pudeurs, faite des recherches sur internet et vous verrez! ».

D’autres affirment que les femmes n’ont pas le droit de se dénuder, même devant d’autres femmes. Des commentateurs/trices, s’élèvent tout de même contre cette vision dogmatique. Bizarrement, eux écrivent en français.

Le 23 août 2012, sept ans plus tard, la réponse arrive dans le dernier commentaire : une internaute donne les coordonnées de la piscine d’Eglisee. Gageons qu’elles ne sont pas tombées sous l’œil d’une aveugle. Sur le forum de la piscine ouvert en 2009, les commentaires (en allemand) sont aussi très animés.

Neue Zürcher Zeitung , onlinereports , Tageswoche

(Avec mes chaleureux remerciements à Laurence, rédactrice et traductrice.)

COMMENTAIRES

Et dans les hamams, les femmes y vont tout habillées? En niqab ou en burqa? Ou comment déformer ses propres règles, rien que pour emmerder le mécréant. Les femmes, quand elles sont entre elles, n'ont pas besoin de se voiler. Est-ce alors uniquement à cause des gardiens masculins?

Cette piscine est une piscine pour femmes et non pas une piscine islamique. Est-ce de la stupidité profonde de leur part ou de la mauvaise foi crasse? Sans doute les deux. En tout cas, c'est parfaitement exaspérant.

Écrit par : Arnica | 12/10/2015

http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2015/10/12/lorsque-la-meilleure-des-communautes-empoisonne-les-baigneus-270873.html

Published by DAVID - - Femmes, Islamisation, Suisse, Voile, niqab, bâle, piscine, |

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog