Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

En dehors de sa religion, l’Islam est aussi une communauté d’intérêts où évoluent des adeptes qui non seulement pratiquent des actes religieux, mais également des actes de droit civil régis par la loi et la réglementation de la République française. Dans ce dernier cas de figure, la loi exige un certain nombre de conditions dont la désignation d’un responsable qui endossera la responsabilité juridique de la communauté. En somme, une organisation dont la définition répond quasiment à celle d’une association de type 1901.

Toute association répondant à cette définition doit déposer ses statuts et être déclarée en préfecture (ou au tribunal d’instance pour l’Alsace-Moselle). La préfecture ne peut pas refuser l’enregistrement mais la légalité de leurs statuts et de leur objet est vérifiée. En effet, la loi du 1er juillet 1901 permet la dissolution judiciaire notamment d’une association fondée sur une cause ou en vue d’un objet illicite contraire aux lois, aux bonnes mœurs.

Au fait, a-t-on contrôlé si les activités correspondant à l’islam sont compatibles aux lois et bonnes mœurs ? Bien sûr que non. Et si nous voulions créer une association de personnes ayant les mêmes objectifs et caractéristiques que l’islam, qu’en serait-il ? Faisons une simulation.

Imaginons qu’un groupement des personnes dépose une déclaration en préfecture. Son intitulé serait « association de la Pensée philosophique ». Dans les statuts, son objet principal serait la propagation de la Pensée philosophique. Dans le détail, il sera précisé que ce concept sera étendu à l’ensemble des habitants de la terre par des moyens pacifiques, par la soumission, la ruse ou la violence. Ceux qui ne voudront pas s’y soumettre devront payer un impôt, seront considérés comme inférieurs aux adeptes de la Pensée philosophique et n’auront pas les mêmes droits.

Les opposants à la Pensée philosophique seront sommés de rejoindre la communauté de la Pensée. Au cas contraire, ils seront mis à mort par divers moyens dont l’égorgement, la chute du haut d’une colline, l’ablation croisée des mains et des pieds ou par tout autre moyen préconisé par le Grand maître de la Pensée philosophique.

Je vois d’ici la tête du fonctionnaire affecté au contrôle des statuts. Le chef de cabinet du préfet est informé dans la minute qui suit et le préfet immédiatement alerté. Dans la journée, le ministère de l’Intérieur est saisi et la brigade anti terrorisme mise en branle pour enquêter sur cette dangereuse organisation qui, dans ses statuts, défie ouvertement les lois de la République, veut imposer de force son concept, asservir les citoyens et mettre leur vie en péril.

Le soir même, les médias, informés par des fuites émanant du ministère consacrent 27 minutes de la Une à cette scandaleuse affaire. Les Français sont horrifiés et 1 million d’entre eux descendent dans la rue pour crier leur indignation. Le lendemain, le président de la république affirme à la télévision que force restera à la Loi.

Allons bon, c’était une simulation. Mais si nous remplacions l’appellation «Pensée philosophique» par «Islam» ? Nous pourrions alors nous poser la question : mais qui a donc autorisé un tel concept en France. Personne ne s’est donc jamais inquiété de sa flagrante contradiction de la cause ou de l’objet illicites contraires aux lois, aux bonnes mœurs, comme le veut la loi de 1901 ?

Quand on sait que nos dirigeants veulent, en toute connaissance de cause, que l’Islam et sa doctrine fasciste s’imposent dans notre pays et dans l’ensemble de l’Europe, ils mettent la loi sous le tapis. Facile, ils ont le pouvoir, les médias aux ordres et les Français tétanisés. Mais le vent tourne et le tapis pourrait bien s’envoler.

Jean-Louis Burtscher

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/2015/10/chiche-declarons-l-islam-en-prefecture.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=politics

Published by DAVID - - FRANCE, ISLAM

commentaires

Dominique 02/10/2015 09:04

Allez, chiche !

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog