Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

! حَرَام ( HARAM ! )

! حَرَام ( HARAM ! )

Le djihad

Avant-propos

Toutes les mosquées du monde enseignent les mêmes versets du coran, la même exégèse, la même biographie de Mahomet et les mêmes hadiths (tradition laissée par Mahomet). Depuis la grande mosquée al-Azhar du Caire d'où sont sortis les plus illustres ulémas jusqu'aux locaux de prière les plus minables implantés dans des caves, les imams récitent à leurs élèves les mêmes sourates et leur tiennent le même discours. Celui contenu dans le coran et dans les centaines de livres écrits par les plus grands savants de l'islam. Des livres qui ne parlent pas de fraternité entre tous les humains, encore moins d'amour, mot haram qui ne figure pas une seule fois dans le coran dans son sens le plus large: "liens d'affection entre deux personnes ou d'attachement mutuel entre amis".

Toutes ces mosquées ne sont rien moins que des centres de formation pour djihad, des fabriques de terroristes. L'enseignement qu'elles dispensent y est absolument le même, partout dans le monde. C'est pourquoi on doit cesser de parler d'islam tolérant et d'islam extrémiste. Il n'y a qu'un seul islam et une seule sunna, qui régissent le milliard et demi de sunnites du monde. Et il y a une parfaite unanimité chez tous les grands ulémas dans les interprétations et exégèses qu'ils ont fait de ce dogme.

Par contre, on ne peut nier qu'il y ait des musulmans tolérants, mais d'une part, ils sont loin de constituer la majorité et d'autre part, je pense que leur attitude est due à la méconnaissance profonde de leur dogme, ou de certains de ses aspects, comme par exemple, la méconnaissance du principe abrogatif/abrogeant

Je l'écris en connaissance de cause, pour avoir subi dans ma jeunesse l'enseignement (l'endoctrinement) coranique dans une madrasa: toutes ces mosquées ne sont rien moins que des écoles du djihad, des usines à transformer les humains en tueurs potentiels. Ceux des Anglos-Saxons qui ont pris conscience des dangers de l'islam ne se trompent pas: ils les appellent les mosquetrosity. En effet, on ne sait pas encore combien de monstres et combien de monstruosités vont en sortir, combien vont déferler sur le monde.

Le djihad
Le discours qui consiste à dire que le sens général à donner à ce mot est "lutte intérieure" ou "lutte contre soi-même" est faux et n'est rien de moins que de la taquiya.
La meilleure des preuves se trouve dans le coran: tout au long des sourates, il est demandé aux musulmans de pratiquer le djihad.
Tout au plus, ce sens non-belliqueux est juste la forme mecquoise du djihad, quand Mahomet cherchait davantage à recruter des adeptes qu'à faire une guerre perdue d'avance contre des païens bien trop nombreux pour lui et ses quelques partisans.
Mais une fois bien établi à Médine, Mahomet change radicalement de position. En 633, un an après sa fuite de la Mecque, il déclare le djihad obligatoire:
Le combat vous a été prescrit alors qu'il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas (2:216).
En outre, les autres prétendues formes de djihad (pour ibn Khaldoun, il s'agit du djihad par le coeur, par la langue, par la main) n'ont qu'un but: amener les "infidèles" à la conversion, sans qu'ils puissent refuser car placés sous la menace de la dernière forme de djihad, le "djihad par l'épée". C'est ce qu'expliquent les ulémas, notamment ibn Kathir dans son exégèse du verset 2:193 (''S'ils cessent, donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes"):
"S'ils cessent, c’est dire: s’ils s’arrêtent sans faire aucune hostilité, reviennent à Allah et embrassent l’islam [...] Puis Allah ordonne de combattre les incrédules jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de sédition et que le culte d'Allah soit établi. Cela signifie que l’Islam devra dominer, étant la reli­gion d'Allah".
Le coran prescrit une guerre permanente contre infidèles. Cet appel au djihad (guerre, combat), on le retrouve tout au long des sourates médinoises où il est d'ailleurs souvent associée avec l'idée d'émigrer. C'est une sorte de mot d'ordre qui est donné aux musulmans de s'expatrier pour propager l'islam et pour étendre les territoires régis par la charia, jusqu'à ce que l'humanité toute entière soit soumise (2:193 et 8:39).
Dans d'autres versets, le mot djihad est remplacé par "al-Qital" ou par le verbe "Qatal" (tuer, assassiner). C'est la cas du verset 2:216 cité ci-dessus, c'est aussi le cas, par exemple, des versets 4:89 ("mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur"), c'est aussi le cas des versets 9:36 et 9:123.
Il n'y a donc pas d'équivoque sur le sens premier à donner au mot djihad.
Allah promet le paradis à tous les djihadistes, c'est-à-dire à tous "ceux qui combattent dans le chemin droit" ou "le chemin d'Allah", pour étendre la domination de l'islam (4:95 "Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux[...]").
On ne peut pas le nier: étymologiquement, le mot djihad signifie aussi "effort intérieur", mais peu importe qu'il y ait un djihad majeur qui serait "une lutte contre soi-même" et un djihad mineur qui signifierait "guerre sainte". Ce qui compte réellement, c'est le sens qui lui a été donné dans le coran et qui renseigne sur la véritable signification de ce mot, c'est la manière dont il est ressenti par les musulmans.

Marie-Thérèse Urvoy, professeur d'islamologie et de littérature arabe, a réalisé une analyse détaillée de l'usage fait de ce mot dans le coran. Sur les 41 occurrences qu'elle a relevé pour ce mot, 16 ont le sens de "mener le combat pour Allah" et 6 signifient clairement l'idée de "mener le combat avec ses biens et sa personne" (par exemple "Les vrais croyants sont seulement ceux qui croient en Allah et en son messager, qui par la suite ne doutent point et qui luttent avec leurs biens et leurs personnes dans le chemin d'Allah. Ceux-là sont les véridiques"- 49:15). Elle note aussi l'utilisation d'autres termes que djihad dans certains versets, qui incitent également au combat. C'est entre autres le cas des versets 9:41 ("lourds ou légers, lancez-vous au combat") et 48:16 ("Vous les combattrez, à moins qu'ils n'embrassent l'islam") ou encore du verset 9:73 (Combat contre les infidèles et sois dur avec eux").
Elle conclut ainsi son analyse:
«On ne saurait donc opposer le djihad au qitâl (combat). Qu'il y ait, dans les 18 occurrences où le sens reste vague, possibilité pour les musulmans de greffer la théorie du jihâd majeur contre soi-même, on peut l'admettre. Mais il est illégitime d'affirmer que le jihâd coranique est uniquement spirituel. En revanche, l'on peut dire que dans le texte de la période mecquoise, l'emploi du terme jihâd et ses dérivés, semble désigner plutôt une guerre spirituelle, à savoir: respecter la consigne de résister à l'impiété environnante. Le mot d'ordre suprême est alors de tenir ferme. Ce qui reste compatible avec les menaces contre les infidèles, qui se réaliseront dans la période médinoise. Par ailleurs, qualifier le combat de jihad mineur ne signifie pas son élimination, et l'histoire islamique a connu nombre de soufis s'adonnant au service militaire dans les ermitages-forteresses appelés ribât.»
Autre aspect du djihad: le culte du martyr. Au nom du djihad, le coran encourage les musulmans à mourir en martyrs. Les combattants tués au djihad accèdent au rang de martyrs, et mourir en martyr est un acte glorieux et en même temps un grand honneur, honneur qui rejaillit sur l'ensemble de la famille. Le coran promet au martyr d'accéder directement au paradis d'Allah "à la première goutte du sang qu'il perdra". D'après un hadith rapporté par deux ulémas parmi les plus illustres, Ibn Maja et at-Tabarani, il intercédera également pour 70 membres de sa famille.
Le culte de la mort est très présent dans le monde musulman et l'endoctrinement n'épargne malheureusement pas les enfants, bien au contraire:

https://www.youtube.com/watch?v=uNZsAmcYbZ0

Il m'est impossible ici de citer tous les versets qui incitent à prendre les armes contre les infidèles, en voici juste un aperçu:

A) Sourate 2

  • 2:190 Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes. Allah n'aime pas les transgresseurs!
  • 2:191: Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d'où ils vous ont chassés : l'association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus. S'ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.
  • 2:193: Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S'ils cessent, donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes.
  • 2:216: Le combat vous a été prescrit alors qu'il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.
  • 2:217 Ils t'interrogent sur le fait de faire la guerre pendant les mois sacrés. - Dis : "Y combattre est un péché grave, mais plus grave encore auprès d'Allah est de faire obstacle au sentier d'Allah, d'être impie envers Celui-ci et la Mosquée sacrée, et d'expulser de là ses habitants . L'association est plus grave que le meurtre." Or, ils ne cesseront de vous combattre jusqu'à, s'ils peuvent, vous détourner de votre religion. Et ceux parmi vous qui adjureront leur religion et mourront infidèles, vaines seront pour eux leurs actions dans la vie immédiate et la vie future. Voilà les gens du Feu : ils y demeureront éternellement.
  • 2:218 Certes, ceux qui ont cru, émigré et lutté dans le sentier d'Allah, ceux-là espèrent la miséricorde d'Allah. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
  • 2:244 Et combattez dans le sentier d'Allah. Et sachez qu'Allah est Audient et Omniscient.

B) Sourate 3

  • 3:139 Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants.
  • 3:125. Mais oui! Si vous êtes endurants et pieux, et qu'ils [les ennemis] vous assaillent immédiatement, votre Seigneur vous enverra en renfort cinq mille Anges marqués distinctement .
  • 3:139 Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants.
  • 3: 140 Si une blessure vous atteint, pareille blessure atteint aussi l'ennemi [1] .
  • 3:143. Bien sûr, vous souhaitiez la mort avant de la rencontrer. Or vous l'avez vue, certes, tandis que vous regardiez !
  • 3:146. Combien de prophètes ont combattu, en compagnie de beaucoup de disciples, ceux-ci ne fléchirent pas à cause de ce qui les atteignit dans le sentier d'Allah. Ils ne faiblirent pas et ils ne cédèrent point. Et Allah aime les endurants.
  • 3:156. Ô les croyants! Ne soyez pas comme ces mécréants qui dirent à propos de leurs frères partis en voyage ou pour combattre : "S'ils étaient chez nous, ils ne seraient pas morts, et ils n'auraient pas été tués."[...].
  • 3:157. Et si vous êtes tués dans le sentier d'Allah ou si vous mourez, un pardon de la part d'Allah et une miséricorde valent mieux que ce qu'ils amassent.
  • 3:158. Que vous mouriez ou que vous soyez tués, c'est vers Allah que vous serez rassemblés [2].
  • 3:168. Ceux qui sont restés dans leurs foyers dirent à leurs frères : "S'ils nous avaient obéi, ils n'auraient pas été tués." Dis : "Écartez donc de vous la mort, si vous êtes véridiques".
  • 3:169. Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d'Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus
  • 3:170 et joyeux de la faveur qu'Allah leur a accordée, et ravis que ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints, ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés.
  • 3:171. Ils sont ravis d'un bienfait d'Allah et d'une faveur, et du fait qu'Allah ne laisse pas perdre la récompense des croyants.
  • 3:172. Ceux qui, quoi qu'atteints de blessure, répondirent à l'appel d'Allah et du messager, il y aura une énorme récompense pour ceux d'entre eux qui ont agi en bien et pratiqué la piété .
  • 3:200. Ô les croyants! Soyez endurants. Incitez-vous à l'endurance. Luttez constamment (contre l'ennemi) et craignez Allah, afin que vous réussissiez!


C) Sourate 4

  • 4:74 Qu'ils combattent donc dans le sentier d'Allah, ceux qui troquent la vie présente contre la vie future. Et quiconque combat dans le sentier d'Allah, tué ou vainqueur, Nous lui donnerons bientôt une énorme récompense.
  • 4:75 Et qu'avez-vous à ne pas combattre dans le sentier d'Allah, et pour la cause des faibles : hommes, femmes et enfants qui disent: Allah! Fais-nous sortir de cette cité dont les gens sont injustes, et assigne-nous de ta part un allié, et assigne-nous de ta part un secoureur.
  • 4:76 Les croyants combattent dans le sentier d'Allah, et ceux qui ne croient pas combattent dans le sentier du Tagut. Eh bien, combattez les alliés de Diable, car la ruse du Diable est, certes, faible.
  • 4:77 N’as-tu point vu ceux à qui il est dit : « mettez bas les armes ! Accomplissez la prière et donnez l’aumône ! » Quand il leur est prescrit de combattre, voici qu’une fraction d’entre eux redoute ces gens à l’égal d’Allah ou plus encore et s’écrie : « Seigneur, pourquoi nous as-tu prescrit de combattre ? Que ne nous reportes-tu à un terme prochain ! » Réponds : « jouir de la [vie] immédiate est peu alors que la [vie] dernière est meilleure pour qui est pieux. Vous ne serez point lésés d’une pellicule de datte.
  • 4:84 Combats donc dans le sentier d'Allah, tu n'es responsable que de toi-même, et incite les croyants (au combat) Allah arrêtera certes la violence des mécréants. Allah est plus redoutable en force et plus sévère en punition.
  • 4:91 Vous en trouverez d'autres qui cherchent à avoir votre confiance, et en même temps la confiance de leur propre tribu. Toutes les fois qu'on les pousse vers l'Association, (l'idolâtrie) ils y retombent en masse. (Par conséquent,) s'ils ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent pas leurs mains (de vous combattre), alors saisissez-les et tuez les où que vous les trouviez. Contre ceux-ci, Nous vous avons donné autorité manifeste.
  • 4:95 Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux - sauf ceux qui ont quelques infirmité - et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d'Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d'excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense;
  • 4:104 Ne faiblissez pas dans la poursuite du peuple [ennemi]. Si vous souffrez, lui aussi souffre comme vous souffrez, tandis que vous espérez d'Allah ce qu'il n'espère pas. Allah est Omniscient et Sage.

D) Sourate 9

Pourquoi passer de la sourate 4 à la 9? Pour ne pas surcharger un peu plus ce post et surtout, parce que la sourate 9 est celle qui accorde aux musulmans le droit de prendre les armes contres les "infidèles". Avec cette sourate, Mahomet rend le djihad légitime, il en fait un moyen de conquête territoriale, un moyen de convertir les populations et d'étendre ainsi le territoire sous contrôle de l'islam.

  • 9:5 Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux [3] .
  • 9:14 Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d'ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d'un peuple croyant.
  • 9:29 Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humiliés.
  • 9: 36 [...] Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu'Allah est avec les pieux.
  • 9:39 Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d'un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne Lui nuirez en rien. Et Allah est Omnipotent .
  • 9:41 Légers ou lourds, lancez-vous au combat, et luttez avec vos biens et vos personnes dans le sentier d'Allah. Cela est meilleur pour vous, si vous saviez
  • 9:44 Ceux qui croient en Allah et au jour dernier ne te demandent pas permission quand il s'agit de mener combat avec leurs biens et leurs personnes. Et Allah connait bien les pieux.
  • 9: 73 Ô Prophète, lutte contre les mécréants et les hypocrites, et sois rude avec eux; l'Enfer sera leur refuge, et quelle mauvaise destination!
  • 9:111 Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d'Allah : ils tuent, et ils se font tuer. C'est une promesse authentique qu'Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l'évangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu'Allah à son engagement? Réjouissez-vous donc de l'échange que vous avez fait : Et c'est là le très grand succès .
  • 9:123 Ô vous qui croyez! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous; et qu'ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu'Allah est avec les pieux.



Quelques hadiths du djihad

  • Le verset: "Vous (les musulmans) êtes le meilleur des peuples jamais créés dans l’humanité" signifie le meilleur des peuples pour les gens puisque vous les avez amenés enchaînés par le cou jusqu’à ce qu’ils se convertissent à l’islam" (récit d’abu-Hurayra, Bukhari LX 80).
  • Le Prophète a dit: "J’ai reçu l’ordre de combattre les hommes jusqu’à ce qu’ils attestent qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que Mahomet est son serviteur et son prophète, qu’ils se tournent vers notre Qibla, qu’ils mangent ce que nous sacrifions et qu’ils prient comme nous" (récit d’Anas ibn-Malik, abu-Dawud XIV 2635).
  • Le prophète a dit: "L’exemple du combattant dans la cause d’Allah - et Allah sait mieux que quiconque qui combat vraiment pour sa cause - est comme une personne qui jeûne et prie continuellement. Allah garantit qu’il admettra au paradis le combattant pour sa cause s’il est tué; autrement, Il le renverra chez lui en sécurité avec des récompenses et un butin de guerre" (récit d’abu-Hurayra, Bukhari LII 46).
  • Le Prophète a dit: "Une seule tentative (de combat) pour la cause d’Allah le matin ou l’après-midi est meilleure que le monde entier et ce qu’il contient" (récit d’Anas ibn-Malik, Bukhari LII 50).
  • "Messager d’Allah, quels actes rapprochent le plus du paradis? Il répondit: "La prière à l’heure juste [...] la bonté envers les parents [...] le djihad pour la cause d’Allah" (récit d’Abdullah ibn-Masud, Muslim I 152).
  • - On a demandé au prophète: "Quelle est la meilleure action?" Il répondit: "Croire en Allah et son apôtre". On lui a demandé ensuite: Quelle est la meilleure action suivante? Il dit: Participer au djihad pour la cause d’Allah. On lui a demandé ensuite: Quelle est la meilleure action suivante? Il répondit: "Faire le pèlerinage" (récit d’abu-Hurayra, Bukhari XXVI 594).
  • L’apôtre d’Allah a dit: "Sache que le paradis est à l’ombre des épées" (récit d’Abdullah ibn Abi Aufa, Bukhari LII 73).
  • Le messager d’Allah a dit: "Celui qui meurt sans avoir combattu sur le chemin d’Allah et n’a pas exprimé le désir de combattre pour le djihad meurt de la mort d’un hypocrite" (récit d’abu-Hurayra, Muslim XX 4696).


Conclusion

Le djihad est une obligation coranique, il ne disparaîtra que par la conversion de l'ensemble de l'humanité ou par la disparition de l'islam. Car pour l'islam, il ne peut pas y avoir de paix avec les kuffars quels qu'ils soient mais seulement des trêves temporaires conclues uniquement quand l'islam est en position de faiblesse.

A mon avis, c'est également dans ce sens d'obligation que la plupart des musulmans, pas seulement les auteurs d'attentats-suicide, le comprennent.

Puisque les musulmans insistent sur le mot "effort" pour nous expliquer leur manière de vendre leur version soft du djihad-effort-intérieur aux Occidentaux, je dirai que le "djihad" est effectivement un effort, mais un " effort de guerre " que chaque vrai musulman est tenu de mener pour l'accomplissement de l'objectif assigné par Mahomet: combattre les non-musulmans pour "que la religion soit entièrement à Allah et à lui seul" (2:193 et 8:39)

___________________________________


[1] Mahomet réconforte les femmes musulmanes qui pleurent leurs morts en la justifiant par le fait que les hommes doivent être éprouvés dans le chemin du djihad pour mériter le paradis d'Allah.

[2] Exégèse de ce verset par ibn Kathir: "Il fait connaître aux hommes que s’ils meurent ou sont tués dans la voie d'Allah, leur mort est un moyen d'obtenir la miséricorde d'Allah et Sa satisfaction, et qui sera meilleure pour eux que de survivre dans ce monde et ses biens éphémères. Tous les hommes feront certainement retour à Allah qui leur demandera compte de leurs actions".

http://apostat-kabyle.blogspot.fr/

Published by DAVID - - djihad, ISLAM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog