Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Bashar al-Assad mural in Latakia, 2011 Source: wikicommons

Bashar al-Assad mural in Latakia, 2011 Source: wikicommons

Recherche

Newsletter Contribuer

Bashar al-Assad mural in Latakia, 2011 Source: wikicommons

Suite à des rapports de médias faisant état d’une intensification de la présence militaire russe en Syrie, certains éléments des branches politique et militaire de l’opposition syrienne ont expliqué qu’ils considéraient les forces russes en Syrie comme des « forces d’occupation » et ont menacé de les combattre et de les frapper jusqu’à leur expulsion du sol syrien. Ils ont affirmé qu’ils allaient transformer la Syrie en « tombeau pour les forces russes », estimant qu’il n’y avait aucun sens à la présence de forces russes en Syrie.

Sur le terrain, le groupe rebelle islamiste Jaysh Al-Islam a annoncé, le 18 septembre 2015, que ses forces avaient tiré un missile Grad contre un avion russe près de Lataquié, et l’avaient endommagé. Quelques jours plus tard, le 21 septembre, le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé que des obus avaient été tirés contre l’ambassade russe à Damas, sans causer de dommage. Le ministère a affirmé que les tirs venaient du quartier de Jobar à Damas, « dans lequel se trouvent des [éléments] armés opposés au régime » qui bénéficient de « soutiens extérieurs ». A ce jour, aucun groupe d’opposition n’a revendiqué la responsabilité des tirs d’obus. Il convient d’observer que ce n’est pas la première fois que des obus sont tirés contre l’ambassade ; des incidents similaires se sont produits en avril et en mai 2015.

Il est significatif que des éléments de l’opposition militaire et politique syrienne aient commencé à répondre à l’intensification de l’implication militaire russe en Syrie, environ trois semaines après que des informations eurent commencé à paraître à ce sujet. Il semble que les informations initiales aient grandement embarrassé l’opposition, qui avait jusqu’alors tendance à considérer la Russie comme un élément essentiel d’une résolution de la crise syrienne – en dépit de son soutien politique, économique et militaire au régime du président syrien Bashar Al-Assad.

Une autre raison possible de cet embarras est le sentiment de l’opposition de ne pas jouir d’un quelconque soutien international. La Russie a récemment mené des initiatives diplomatiques, à Moscou en janvier et avril, auprès d’éléments de l’opposition et de régime syrien (Moscou 1 et 2), et fait part d’un projet de constitution d’alliance régionale pour combattre l’Etat islamique (EI) qui comprendra le régime syrien et l’Arabie saoudite, la Turquie et la Jordanie. De son côté, l’administration américaine s’est montrée hésitante et semble avoir laissé à la Russie les mains libres pour traiter la crise syrienne.

Il convient de souligner que ces réactions à la présence militaire russe grandissante proviennent d’éléments au sein de l’opposition militaire et politique syrienne qui ont posé comme conditions préalables au règlement de la crise le départ d’Assad et la création d’un gouvernement de transition jouissant de pleines prérogatives, sur la base du communiqué de Genève I en 2012. Ceci s’oppose au point de vue de l’opposition politique en Syrie, représentée en premier plan par le Comité national de coordination pour le changement démocratique, dirigé par Hassan ‘Abd Al-’Azim, qui ne considère pas le départ d’Assad comme une condition préalable à la résolution de la crise. Le comité est considéré comme proche de la Russie, qu’il traite comme une médiation légitime ; il a aussi récemment accueilli positivement l’intensification de l’implication militaire russe en Syrie, en soutenant qu’elle aiderait à combattre le terrorisme et à trouver une solution politique.

Le rapport intégral en anglais examine les réactions et les menaces contre la présence militaire russe en Syrie

http://www.memri.fr/2015/09/29/lopposition-politique-et-militaire-syrienne-les-forces-russes-en-syrie-sont-des-forces-doccupation-nous-les-expulserons-de-notre-pays/

Published by DAVID - - MONDE ARABO MUSULMAN, syrie, ISLAM

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog