Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Par Karin McQuillan

http://www.americanthinker.com/blog/2015/08/rush_is_wrong_on_obamas_legacy_interest_in_a_nuclear_iran.html

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

Rush Limbaugh a affirmé récemment qu'Obama pousse l'accord avec l'Iran comme son "héritage". Rush ne perçoit pas notre président comme véritablement anti-américain. "Héritage" sonne comme si Obama pensait que l'accord avec l'Iran était une réalisation positive. Comme si Obama croiyait en ses propres discours qu'il allait arrêter un Iran nucléaire, convertir les mollahs en libéraux, et promouvoir la paix au Moyen-Orient. Ceci est l'école de pensée qui voit Obama comme naïf ou inepte, mais pas mauvais.

Pour comprendre la vraie nature de l'héritage que le président Obama vise, il suffit de revenir à la citation complète de "Que Dieu maudisse l'Amérique" du guide spirituel et mentor de Barack Obama, le révérend Jeremiah Wright.

Que Dieu maudisse l'Amérique pour traiter nos citoyens comme des êtres inférieurs. Que Dieu maudisse l'Amérique pour aussi longtemps qu'elle agit comme si elle est Dieu et elle est suprême.

Ceci est l'évangile d'Obama et la force de motivation que notre commandant en chef: pour nous assurer que l'Amérique n'est plus suprême. Il veut diminuer notre grandeur en développant notre plus grand ennemi, l'Iran. Il veut reconfigurer la structure du pouvoir du Moyen-Orient de sorte que le seul pays sur lesquels nous avons un effet de levier zéro va devenir la puissance hégémonique. Une fois une course aux armements nucléaires donne des armes nucléaires aux sunnites et aux chiites, le Moyen-Orient va devenir imperméable à notre influence, comme la Russie et la Chine le sont.

Nous ne serons plus la première puissance mondiale.

Et Obama va faire d'une pierre deux coups. Dans un tel Moyen-Orient, Israël sera en grave danger. Obama déteste Israël, car il est comme un avant-poste occidental blanc représentant du succès de la civilisation, rendant toutes les nations autour de lui encore plus sombres comme des perdantes. C'est terriblement injuste. Eh bien, l'accord avec l'Iran va corriger cela, aussi.

Je suis sûr que tout le monde se souvient des jours après le 11/9. Ce dimanche, comme accablé de douleur et solennellement patriotique l'Amérique s'était ruée dans ses églises, le révérend d'Obama a dit ceci:

Nous avons bombardé Hiroshima, nous avons bombardé Nagasaki, et nous avons lancé une bombe atomique, à des milliers de kilomètres de New York et du Pentagone, et personne n'a jamais sourcillé. Nous avons soutenu le terrorisme d'Etat contre les Palestiniens et les Sud-Africains noirs, et maintenant nous sommes indignés parce que les choses que nous avons fait à l'étranger arrivent à nos propres portes. Il faut payer maintenant les pots cassés.

Imaginez si le révérend Wright et son acolyte, Obama, pouvaient utiliser une baguette magique et réparer les pots cassés, en armant notre pire ennemi dans le monde avec des armes nucléaires. Ce serait donner une leçon sur Hiroshima. Cela désavouerait la sauvegarde d'Israël au lieu et place des sauvages terroristes palestiniens .

Mais attendez!. Obama est maintenant président. Il n'a plus besoin de baguette magique. Il a juste besoin de la partialité du Parti Démocrate pour mettre à mal notre sécurité nationale et la stabilité du Moyen-Orient. Il a juste besoin que ses fidèles Démocrates détournent les yeux de la certitude d'un saccage par la terreur que le monde n'a jamais vu auparavant. Tout pour éviter de fâcher leur base de vote qui s'est payée le premier président afro-américain.

Le sénateur Cruz a raison lorsqu'il dit qu'en donnant 120 milliards de $, séquestrés à l'Iran Obama ne fait que " financer le leader mondial du terrorisme islamique radical".

Étant donné la taille de l'économie de l'Iran, cela reviendrait à remettre à l'Amérique 1,7 billions de dollars.

Obama a déjà remis aux mollahs presque 12 milliards $ cet été, pour prouver ses bonnes intentions. Cela représente déjà quatre fois notre aide militaire annuelle à Israël. C'est soixante fois ce que dépense l'Iran chaque année pour financer les Hezbollah, le Jihad islamique palestinien et le syrien Bashar El-Assad. Il suffit de penser ce qu'ils peuvent accomplir avec un appoint $ 100 milliards.

La réponse d'Obama au sénateur Cruz? « C'est l'argent de l'Iran ».

L'argent de l'Iran, l'Iran a droit de le dépenser en terrorisme? et que Dieu maudisse l'Amérique.

C'est « l'héritage » dont Obama a rêvé toute sa vie

http://malaassot.over-blog.com/2015/08/rush-a-tort-sur-l-interet-de-l-heritage-d-obama-dans-un-iran-nucleaire.html

Published by DAVID - - obama, IRAN NUCLEAIRE, ISRAEL

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog