Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Le bras de fer atomique

Les grandes vacances sont terminées et les activités politiques et diplomatiques reprennent de plus belle avec, en toile de fond, le lourd et sensible dossier du nucléaire iranien.

Le Congrès américain n’a toujours pas dit son dernier mot sur l’accord signé à Vienne le 14 juillet 2015. La dernière lettre adressée par plus de 200 anciens officiers américains hauts-gradés contre l’accord devrait compliquer la tache du président Obama. Il avait lancé une campagne sans précédent pour convaincre les sénateurs qu’il avait vraiment conclu un bon accord. Nous pouvons évidemment en douter, bien qu’il existe dans cet accord certains points positifs.

Malgré les nombreuses questions graves sans réponse, les Occidentaux se précipitent à Téhéran pour renouveler leurs relations sur le plan diplomatique, et surtout commercial. Plus grave encore, les Iraniens vont obtenir de la Russie des armes sophistiquées qui pourront empêcher toute tentative de lancer une opération militaire au cas où l’Iran violerait les clauses de l’accord.

La dernière partie de bras de fer entre Obama et le Congrès américain laisse l’Etat d’Israël perplexe. Le JCPA- CAPE suit le dossier nucléaire iranien depuis de longues années et nos spécialistes et chercheurs ont publié plusieurs études sur le sujet. Ils ont alarmé sur les intentions hégémoniques de Téhéran, son soutien logistique et financier au terrorisme international, au Hezbollah et au Hamas, et ont alerté sur ses capacités militaires dangereuses, notamment ses interventions directes dans la guerre civile en Syrie ou son soutien aux rebelles chiites du Yémen.

Dés le départ, Les Etats-Unis ont souhaité entamer un dialogue avec l’Iran pour pouvoir, par des moyens diplomatiques, arrêter son projet nucléaire. L’administration Obama a rejeté toute option militaire et voulu signer un accord avec Téhéran en dépit des difficultés en cours et des désaccords existants avec ses alliés les plus proches, à commencer par Israël.

La méthode utilisée voulait prouver que tous les différends avec l’Iran pouvaient être réglés par le dialogue et la négociation. L’objectif de cette approche était de renforcer les modérés et les pragmatiques au sein de la classe politique iranienne, mais aussi de faire face à la montée en puissance des Islamistes avec l’émergence de Daesh. Cette approche est, à notre sens, bien naïve dans le contexte actuel et surtout à la lumière des déclarations belliqueuses que nous avons publiées sur ce site.

Il est certain qu’une intransigeance et une obstination réelles de la part des Américains avec une écoute attentive des suggestions israéliennes auraient permis d’obtenir un meilleur accord, plus solide, et plus efficace à long terme.

L’accord n’a surtout pas mis de terme aux actions terroristes de l’Iran. Il a aussi gommé et, en quelque sorte, pardonné les attentats contre les Marines américains au Liban et en Irak. Il a minimisé les ambitions hégémoniques de Téhéran sur toute la région, les déclarations belliqueuses de ses leaders qui prônent ouvertement la destruction de l’Etat Juif. Cet accord laisse également en suspens toutes les questions concernant le développement des missiles balistiques iraniens capables de porter des ogives chimiques et nucléaires.

Pour mieux comprendre toutes les clauses de l’accord, et surtout ses points négatifs, nous publions sur ce site une analyse signée par l’Ambassadeur Alan Baker et le spécialiste militaire Yossi Kuperwasser sur les aspects à la fois techniques, juridiques et diplomatiques qui découlent de cet ambigu accord.

Freddy Eytan

http://jcpa-lecape.org/le-bras-de-fer-atomique/

Published by DAVID - - IRAN NUCLEAIRE

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog