Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Immigration, islam et double égorgement d'IKEA: la Suède dans une crise profonde

Le double assassinat d'IKEA a fortement secoué les Suédois et n'a pas fini de remuer les ressentiments accumulées durant des années. Peut-être que la mort atroce de cette mère de 55 ans et de son fils de 28 ans va faire bouger les (trop) pacifiques Suédois, les faire enfin sortir de leur torpeur, de leur coma prolongé et les encourager à reprendre en main leurs destinées. En commençant tout d'abord par virer les politiciens et médias corrompus. Ce serait un formidable signal donné aux autres Occidentaux.

J'en doute un peu, mais l'espoir fait vivre...

___________________________________

Une poussée de rage a déferlé sur la docile Suède. Après le double homicide du magasin IKEA de Västeras, où un étranger en situation illégale a égorgé 2 Suédois, de plus en plus de gens se demandent pourquoi le gouvernement expose les citoyens suédois aux meurtriers à travers le monde.

[...]

Le plus âgé des deux demandeurs d'asile, un homme de 36 ans, s'était fait refuser par deux fois le statut de résident en Suède - parce qu'il lui avait déjà été accordé en Italie - mais il n'avait pas encore été expulsé (les Erythréens sans permis de séjour des autres pays de l'UE cherchent systématiquement à venir en Suède).

[...]

La peur a maintenant frappé les Suédois. Les questions ont inondé les médias sociaux: qui sont ces gens qu'on a laissé entrer en Suède? Combien d'entre eux ne sont pas les victimes innocentes de la guerre qu'ils prétendent être, mais en fait des criminels de guerre et autres criminels qui se cachent parmi les réfugiés? Et devrions-nous payer des milliards en impôts pour supporter et abriter des citoyens d'autres pays, alors que certains d'entre eux essaient de nous tuer?

Le fait que la police réfute la rumeur persistante que l'une des victimes IKEA avait été décapitée ne fait que jeter de l'huile sur le feu.

Autant de questions sans réponses. Personne au gouvernement ne s'est donné la peine de faire une déclaration à propos du terrifiant double assassinat. Aucun des grands médias n'a confronté le gouvernement sur les crimes violents commis par des demandeurs d'asile contre les Suédois. Au contraire - les médias ont fait le maximum pour convaincre les Suédois que tout est sain et sauf en Suède. Mieux que jamais, en fait. Le lendemain du double assassinat, le plus grand journal du matin de Suède, Dagens Nyheter, a osé publier un article intitulé, "Après tout, la violence meurtrière est sur le déclin". L'article commence ainsi:


"Au cours des dernières semaines, plusieurs meurtres brutaux ont été commis, et beaucoup de personnes se demandent où va la société. La réponse est que la Suède est, malgré tout, devenue un endroit plus sûr. Les violences meurtrières sont à la baisse depuis un certain temps."

Nulle part l'article n'explique que la raison de cette baisse de la violence meurtrière est dû à la médecine d'urgence qui est maintenant en mesure de sauver la vie de beaucoup plus de victimes.

[...]

Les crimes violents sont en hausse de 300% et le viol ea augmenté de 1472% depuis 1975, l'année où le Parlement suédois a décidé de transformer la Suède pays homogène en un pays multiculturel.

Quatre-vingt dix pour cent des demandeurs d'asile en Suède n'ont pas de papiers d'identité appropriés, de sorte qu'en réalité, on ne sait pas combien de meurtriers, de violeurs et de voyous se cachent parmi les quelque 100.000 personnes bénéficiant de l'asile en Suède chaque année.


Les Suédois frustrés hurlent maintenant leur impuissance sur les médias sociaux. L'ordre démocratique normal, où les citoyens peuvent communiquer avec les politiciens ou les médias pour faire entendre leur voix, s'est pratiquement évaporé. Les sites Web de journaux ont désactivé les zones de commentaires des lecteurs et les politiciens se cachent derrière un mur de fonctionnaires, qui expriment leurs inquiétudes sur le "raciste" et raccrochent. Des milliers de personnes témoignent sur Facebook. Une personne qui est venue pour exprimer son malaise sur la page Facebook du Service d'Immigration est Ewa, elle a écrit:

"Eh bien, je l'ai lâché le diable maintenant. J'ai appelé les Services d'Immigration et demandé à parler à un manager d'unité. ... Je lui ai passé un savon à propos de toutes les injustices que je pouvais ressentir, comme la façon dont nous traitons mal nos personnes âgées et comment nous les mettons hors de leurs maisons pour les donner aux demandeurs d'asile. Je lui ai également dit que les femmes suédoises se sentent en danger en raison de tous ces viols collectifs perpétrés par des demandeurs d'asile et autres étrangers. Aussi, je lui ai demandé si nous allons tous être décapités avant qu'ils n'arrêtent d'accueillir toutes ces sortes de gens. ... Maintenant, je suis assise ici, me sentant complètement vidée après les pleurs, les cris, les discussions, la rage et toute cette frustration qui est en moi. Je lui ai dit il y a beaucoup d'entre nous qui se sentent déprimés à cause de ce que fait l'immigration. Il était vraiment désolé que je me sente ainsi. Oui, je lui ai dit, beaucoup de gens se sentent ainsi, mais ils ont peur d'ouvrir leur bouche pour ne pas être étiquetés de racistes. Vous ne devez même pas être un démocrate suédois pour ne pas voir que notre pays se désagrège de plus en plus, à chaque jour qui passe. Quelque chose dont vous et tous les autres des Services d'immigration êtes responsables. Je lui ai dit: Où puis-je présenter une demande d'asile, quand le jour viendra où je ne pourrai plus vivre ici? Notre pays est ruiné économiquement, socialement et ainsi de suite et vous êtes responsables. Il a répondu que ce sont les politiciens qui ont décidé, mais qu'ils feraient tout en leur pouvoir pour améliorer les choses ".

Une autre femme, Amanda, a écrit sur Facebook qu'elle a envoyé un courriel au Premier ministre Stefan Löfven. Elle a noté que "rien ne peut changer, mais au moins je l'ai fait entendre ma voix." Son E-mail:

"Salut, pourquoi le premier ministre a pensé qu'il était essentiel et urgent d'aller parler de l'incendie de la mosquée à Eskilstuna, on ne savait même pas ce qui s'était passé quand il a tenu son discours? Mais maintenant, il est muet comme la tombe. Pourquoi? Ce sont ses / vos politiques d'immigration inconditionnelles et laxistes qui ont permis à ce coupable de se déplacer librement, malgré qu'il ait reçu un ordre d'expulsion non pas une fois, mais deux fois. Pouvez-vous me dire si c'est une chose à laquelle les citoyens de ce pays devraient s'habituer , que les immigrants, en recevant leurs ordres d'expulsion, tuent des gens afin d'obtenir un contrat à vie avec l'Etat suédois? Vous êtes personnellement responsables à chaque fois que ces choses se produisent, j'espère que vous en êtes conscients. Parce que ceci n'est pas rien, s'il n'y a pas de réponse politique au problème de l'immigration et à ... ses conséquences massives pour une nation toute entière."

L'incendie de la mosquée d'Eskilstuna qu'Amanda a mentionné est arrivé le 25 décembre 2014. Un des nombreux incidents qui touchent les musulmans et les autres immigrants mais qui a fait l'objet d'une attention considérable, pendant que l'épidémie de viols en Suède est essentiellement ignorée. Après l'incendie, le premier ministre s'était empressé de faire une déclaration:

"C'est ignoble, un acte méprisable. Nous ne tolérerons jamais ce type de crime. Les gens qui veulent pratiquer leur religion devraient avoir le droit de le faire. Aujourd'hui je ressens beaucoup de sympathie et d'empathie pour ceux qui sont touchés."

Trois mois plus tard, il est apparu qu'aucun crime n'était derrière l'incendie de la mosquée, et la police a laissé tomber l'enquête. Très probablement, l'incendie avait été causé par un accident ou par des enfants qui jouaient avec le feu.

Mais quand la femme suédoise et son fils sont brutalement égorgés à mort dans le lieu le plus emblématique de Suède - un magasin IKEA - le Premier ministre ne trouve rien à dire.

Les Suédois ne sont pas enclins à la rébellion. Pour trouver un citoyen suédois qui a pris les armes et qui a marché sur les citadelles du pouvoir, il faut remonter à Gustav Vasa - le roi qui, durant son règne, de 1523 à 1560, a fondé l'Etat-nation de la Suède.

[...]

Bien que la Suède d'aujourd'hui ne soit pas un territoire occupé, elle est régie par un pouvoir qui a arrêté le processus démocratique par l'Accord de Décembre. Lors de l'élection générale de 2014, les Démocrates de Suède (SD ), seul parti critique de l'immigration de masse, est devenu le troisième plus grand parti au Parlement. La gauche et les blocs de centre-droit se sont alors entendus pour verrouiller le SD hors du pouvoir politique.

[...]

Ainsi, l'Accord Décembre est en réalité une sorte de "course de relais" dictatorial: le gouvernement de gauche arrive à faire ce qu'il veut pour les quatre prochaines années, et après pour les quatre suivantes (s'il y a un changement du pouvoir), ce sera au tour du gouvernement de centre-droit. Cela signifie que les deux partis sont libres d'ignorer 58% des Suédois qui forment la "majorité silencieuse et qui pensent maintenant que l'immigration est trop élevée.

Lorsque les Suédois ont eu connaissance de l'Accord de Décembre, ils ont serré les poings, formé des groupes Facebook et écrit des commentaires colériques sur Twitter et Facebook. Mais les politiciens se sont félicités les uns les autres du rétablissement de l'ordre nouveau; ils ont ignoré les préoccupations du peuple et la démocratie s'était un peu plus dégradée.

[...]

Quand "l'establishment" refuse de prendre les préoccupations des gens au sérieux, les rumeurs sur les médias sociaux se propagent rapidement. Une rumeur tenace affirme que Carola Herlin a été décapitée par le meurtrier érythréen. Selon les sources interrogées par Gatestone, la femme a eu la gorge tranchée et a également été poignardé à l'abdomen. Son fils a essayé de se défendre, mais il a reçu un coup de couteau mortel à l'estomac.

Lorsque Dispatch international a appelé Per Ågren, l'enquêteur de police en charge de l'affaire et l'a questionné sur la rumeur, il a dit: "Je ne vais pas confirmer ... ou décrire quoi que ce soit sur ce qui est arrivé, sauf pour dire que deux personnes ont été assassinées. Vous ne trouverez pas d'autres commentaire de ma part".

Une des premières mesures prises par la police après les meurtres d'IKEA avait été était de commencer à garder tous les bâtiments abritant des demandeurs d'asile dans le comté. Il y avait une certaine appréhension concernant les "forces obscures", avait déclaré la police, sans préciser qui étaient ces "forces obscures". La nuit du 15 Août, une maison d'asile d'Arboga a dû être évacuée après que quelqu'un ait crié quelque chose comme "une bombe à l'extérieur". Maintenant, les grands médias sont vraiment d'attaque: Carola et Emil Herlin, selon leurs conclusions, s'étaient juste trouvés "au mauvais endroit au mauvais moment."

[...]

Une fois de plus, ce sont les Suédois qui sont censés baisser la tête de honte. Nous ne sommes pas prétendument touchés par l'affliction, nous n'avons pas le droit d''être morts de peur à cause de la politique d'immigration de nos dirigeants - ce sont les demandeurs d'asile qui sont les victimes, même quand ils tuent, violent, volent et commettent des abus.

La question brûlante est: que feront ces gens que personne n'écoute? En 1989 en Allemagne de l'Est, les gens sont descendus dans les rues, ont escaladé le mur de Berlin et forcé le gouvernement à démissionner. Les autres dictatures communistes d'Europe de l'Est sont tombées de façon similaire. Le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis (le droit de porter les armes) existe pour assurer que les citoyens sont en mesure de prendre le pouvoir d'un gouvernement tyrannique.

Si l'impuissance pousse les gens à répondre à la violence par la violence, peut-être ne faut-il pas se demander pourquoi les Suédois sont "racistes" parce qu'ils ne veulent pas de ce niveau d'immigration le plus élevé d'Europe?


La question la plus pertinente est pourquoi les gouvernements, l'un après l'autre, ont choisi de dépenser l'argent des contribuables suédois pour les citoyens d'autres pays. Alors que les étudiants suédois plongent dans les classements PISA (Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves), 60% des prestations d'aide sociale vont aux immigrants qui représentent environ 15% de la population. Les soins de santé et autres services sociaux se détériorent, selon de nombreux Suédois, tandis que la violence est en augmentation exponentielle. Alors que de plus en plus de Suédois estiment qu'ils sont mal traités dans leur propre pays, les politiciens ont créé une poudrière prête à exploser à tout moment.

La vérité est que même les dociles suédois ont une limite. Lorsque ceux du pouvoir nous exposent à des bains de sang, que ce soit dans la grande place de Stockholm en 1520 ou chez IKEA à Västeras en 2015, il y aura toujours ceux qui sont prêts à renverser le puissant.Tout comme à l'époque de Gustav Vasa, beaucoup de Suédois ont des armes à feu. Elles ne sont pas aussi faciles à trouver qu'aux États-Unis, mais de plus en plus de Suédois obtiennent des permis de chasse, et sont par la suite légalement en mesure d'acheter des armes. A partir de maintenant en Suède, tout peut arriver.

Meurtres d'IKEA: la Suède en crise

Gatestone Institute

___________________________________

Mes autres posts sur le sujet:

- Quel est le problème de la Suède?

- Goodbye, Sweden - Adjöss med Sverige!

- Suède: Campagne contre la critique de l'islam: "poignardez-les et violez leurs enfants"

- Epidémie de viols musulmans en Suède

- Chronique de l'Europe musulmane: après la G-B et le Danemark dhimmisés, c'est au tour de la Suède

- Union Islamique Européenne, c'est pour demain. La Suède montre le chemin

- Bienvenue au Califat Islamique de Suède

http://apostat-kabyle.blogspot.fr/2015/08/immigration-islam-et-double-egorgement.html

Published by DAVID - - suede, infiltration islamiste, TERRORISME, ISLAM

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog