Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Un nouvel organisme de lutte contre l’islam expansionniste et obscurantiste vient d’être créé. Il déclenche la fureur des mal-voyants. Peste brune, nouveau génocide, nazisme: leurs commentaires ne font pas dans la dentelle.

Samedi, dans une ambiance joyeuse et conviviale, l’Association suisse vigilance islam (ASVI) a pris son envol. La quinzaine de « fondateurs » ont présenté ses buts et sa charte à ses premiers membres.

L’association se donne pour buts de défendre la démocratie et ses valeurs; de protéger la Suisse de l’islamisation (imposition de préceptes religieux dans l’espace public, les entreprises et les institutions; pressions sur l’égalité des sexes, port du foulard et de ses déclinaisons, burkini, demandes dispenses de natation ou de gym durant le ramadan, etc.)

De manière générale, l’ASVI s’opposera aux revendications qui remettent en question le caractère séculier de notre société.

Pour réaliser ces objectifs, elle utilisera les moyens offerts par notre démocratie: information, débats, pétitions, initiatives, soutien à diverses actions, etc.

Enfin, elle défendra la liberté d’expression concernant toutes les doctrines et religions, dont l’islam. Elle aura fort à faire! L’annonce de cette création dans le site internet du Temps a déjà suscité des appels à son interdiction. J’y reviendrai.

Le groupe fondateur a élaboré une charte (voir ci-dessous) qui précise le cadre dans lequel elle compte œuvrer. Elle rappelle que l’expansion de l’islam constitue la menace la plus grave qui pèse aujourd’hui sur la démocratie et les libertés et considère comme trompeuse l’idée d’un cloisonnement étanche entre islam et islamismes. Elle rappelle entre autres qu’aucun pays musulman n’autorise la liberté religieuse. Enfin, elle dénonce la complaisance des élites face aux revendications rétrogrades des communautés islamiques.

Il est évident que le racisme et la xénophobie ne font pas partie du programme.

Je suis la présidente de l'ASVI.

LA CHARTE
Association Suisse Vigilance Islam
Pour la défense des acquis démocratiques
"L’Association Suisse Vigilance Islam (ASVI) réunit des personnes préoccupées par l’islamisation de la Suisse et de l’Europe. Apolitique et neutre sous l’angle confessionnel, elle défend les valeurs d’une société pluraliste et démocratique. Elle considère que l’expansion de l’islam constitue la menace la plus grave qui pèse aujourd’hui sur la démocratie et la liberté dans notre pays.
Nous rejetons comme trompeuse l’idée d’un cloisonnement étanche entre islam et islamisme. Tous deux se réfèrent au Coran et aux hadiths, lesquels véhiculent une idéologie politico-religieuse totalitaire qui n’admet pas l’égalité des êtres humains ni leur droit à l’autonomie.
L’islam poursuit son expansion mondiale par la force et l’intimidation. Les pays musulmans n’autorisent pas la liberté religieuse. Leurs minorités confessionnelles ne peuvent pratiquer leur religion que dans des conditions humiliantes impliquant une infériorisation de droit ou de fait.
La Suisse et de nombreux autres pays d’Europe, du fait de leur tradition judéo-chrétienne de tolérance et de respect des minorités, se sont laissé déborder par de nombreuses revendications islamiques incompatibles avec leurs principes démocratiques. Pourtant, l’article 30 de la Déclaration universelle des droits de l’homme rappelle qu’« aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour (…) un groupement (…) un droit quelconque de se livrer à une activité ou d'accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.»
L’ASVI entend favoriser la libre expression sur l’islam. Elle est d’avis qu’il doit être possible de critiquer l’islam et ses textes fondateurs au même titre que toute autre doctrine ou religion, sans subir de censure ou encourir de poursuites pénales.
Dans leur grande majorité, nos élites politiques, médiatiques et culturelles refusent de reconnaître le caractère liberticide de l’islam et ne font rien pour stopper son développement. Leur trop grande tolérance vis-à-vis d’un système de pensée intolérant et hégémonique est une lâcheté dont nous subissons déjà les conséquences.
Nous sommes convaincus qu’une religion qui prétend régir tous les domaines de la vie de ses fidèles, exige d’eux une totale soumission, donne à ses leaders un pouvoir excessif sur les consciences et les comportements, utilise la peur pour régner, et ne respecte pas l’égalité entre les sexes ni entre les religions, ne peut former des adultes responsables et tolérants.
Par conséquent, nous estimons que l’islam représente un grand danger pour notre pays et notre civilisation.
Nos valeurs
L’ASVI défend la démocratie dont font partie intégrante:
- la liberté individuelle, le libre-arbitre, l’autonomie, l’indépendance,
- la responsabilité individuelle en termes d’actions et de décisions,
- l’égalité entre tous les citoyens, et particulièrement l’égalité entre hommes et femmes,
- les droits de l’homme définis par la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, les droits des enfants selon la Déclaration universelle des droits de l’enfant de 1959.
- la liberté d’expression et le pluralisme critique,
- le refus de toute forme de violence, le rejet du racisme et de la xénophobie,
- la liberté de conscience et de culte, la liberté religieuse dans l’espace privé,
l’individualisation de la religion,
- la protection de l’espace public contre les tentatives de pénétration de l’islam, la
primauté de la loi sur la religion, le refus d’adapter nos lois en fonction de demandes
de communautés religieuses, le refus de la charia.
Objectifs et moyens
L’ASVI a pour objectif de participer au débat public sur l’islam par:
L’information sur la réalité de l’islamisation de notre pays, les dangers pour la démocratie qu’entraîne une telle évolution, les démissions et abandons de nos élites face à l’islamisation; des procédures judiciaires; des pétitions, initiatives, référendums, manifestations, etc. et l’appui d'actions en Suisse et à l’étranger qui rejoignent ses objectifs."
INTERDIRE LES CHEMISES BRUNES
Ce projet sitôt connu (par l'article du Temps), les farouches adeptes de la liberté d’expression sont montés au créneau dans la page facebook du très content de lui Grégoire Barbey (photo). Un journaliste qui a certainement participé à des manifestations de l'après 9 janvier célébrant la liberté d’expression. Il lui a juste échappé qu’il assistait en fait à un enterrement… auquel il participe activement.
Ces dénonciateurs de ma « haine » contre les musulmans utilisent des termes assez surprenants. Je ne pense pas être jamais tombée si bas. Morceaux choisis.
Je décerne le pompon du langage de caniveau au journaliste et blogueur Gorgui Wade Ndoye habituellement dégoulinant de bons sentiments: « (…) Cette Vallette a écrit de belles saletés sur son blog de la Tribune de Genève se pensant être la nouvelle Mère Royaume de notre si belle République. Son combat d'arrière-garde est nauséabond et pestiféré de xénophobie et de mensonges. Bref, je lui souhaite bonne chance. Elle voulait convertir les musulmans de Genève pour en faire des athées, elle a échoué là, elle se lance dans un mouvement purement politique dont la légalité devra être discutée pour mieux propager sa belle et douce HAINE!" Et sur son blog, il précise : « (…) Il n'y a pas que les Musulmans qui sont attaqués par la nouvelle démarche nazie à l'allure démocratique… »
Pour Barbey, que j’ose parler de «ma» société signifie que j’ai «un peu perdu l’esprit». Francis Morandi rectifie: «Un peu perdu ses esprits ? Complètement folle plutôt.»
Maude Vuille: « Son ton polémiste est comparable à celui de Fox news. La nature de ses "informations" aussi. Et que l'interprétation est étroite, sa violence et ses œillères lui enlèvent toute crédibilité. »
Ahmed Feghouli: «Des enragés....sans culture malheureusement.»
Vincent Strohbach (politicien Vert lib): «L'autre souci avec M.V c'est ses sources, il faut aller sur sa page fb pour réaliser qu'elle se réfère continuellement à des pseudos informations tirées de sites connus pour leur subjectivité quand ils ne sont pas carrément.... haineux! »
Philippe Mischol: « Ses sources: ripostelaique, fde souches, boulevard de l'islamisation!!!!! Les temps changent les chemises brunes restent!!!! » Rectification de la rédactrice: «Observatoire de l’islamisation ».
Denis Bucher: «Quelle horreur de lire ce genre de propos... Elle était "journaliste" dans quel média?»
Rép: durant onze ans à la Tribune de Genève, cher Monsieur. Et en 1994, elle avait déjà commis deux pages d’interviews de leaders musulmans sur leurs convictions archaïques, notamment à propos des femmes. Tous les confirmaient.
Ratiocinations juridiques
Zita Burgy: "Elle doit se taire au lieu de raconter n'importe quoi et ce n'importe quoi est dangereux et malfaisant... »
Florence Kraft-Babel (politicienne PLR): « Cette association est anticonstitutionnelle à mon sens, point barre. »
Omar Azzabi : «N'existe-t-il pas un moyen de lancer une procédure pour le prouver?»
Thierno Brel Barry : « Il faut que des voix se lèvent pour empêcher de telle association à voir le jour. De tels propos ne favorisent pas la cohésion sociale au sein de notre société. »
Michel de Seelisberg tente vainement de rétablir un peu de bon sens dans ces élucubrations : « Vous voulez une bonne société autoritaire où l'Etat peut interdire la création d'associations critiques? » Réponse de Barbey : « C'est pas critique là. C'est plus que ça. »
Julien Gremaud : "Dans les limites de la loi pénale", justement M. de Seelisberg, il me semble que ce genre d'associations dépasse ce cadre-là (art. 261bis CP : "Discrimination raciale")."
Ivano Rizzello (politicien PLR): « (…) je crois que son caractère non constitutionnel est assez clairement prouvé, puisqu’elle s'attaque à l'islam, et ne fait aucune différence entre islamistes et islam (...) »
Julien Gremaud : « Je ne suis pas allé rechercher la jurisprudence correspondant à cet article-là, mais je n'arrive pas à m'enlever de la tête l'idée que les propos de cette dame relèvent du 2ème paragraphe «celui qui, publiquement, aura propagé une idéologie visant à rabaisser ou à dénigrer de façon systématique les membres d’une race, d’une ethnie ou d’une religion» ;
Mais comme vous dites, un juge tranchera certainement la question.
Un geste terrifiant qui pousse au génocide
Barbey annonce dans la foulée vouloir «commettre un billet de blog à ce sujet ». Il le commet séance tenante. Titre : «Vigilance islam: une association inacceptable». Il nous sert la litanie habituelle des poncifs sur l’islam et les musulmans et espère de tout son grand cœur que l’ASVI sera réduite au silence, avec l’appui des politiques et des juges: «La création de cette association doit susciter une réponse politique immédiate et ferme.» D’autant que selon cet éminent juriste, elle «se révèle probablement anticonstitutionnelle».
Ah, comme ce serait chouette de tuer les messagers pour éviter qu’ils ne délivrent leur message ! Surtout que ce message ne concourt à rien moins qu'à préparer un nouveau génocide: « Symboliquement, le geste est insupportable et terrifiant. C'est cette même rhétorique qui a poussé des êtres humains à mettre leurs frères dans des wagons pour des destinations sans retour.» On interdit pour moins que ça!
L'indigence et l'ignorance juridiques des ces politiciens et journalistes fait tout de même un peu frémir. On suppute que leurs connaissances du sujet qui inquiète l'ASVI est du même niveau.
Revenons-en à Barbey: s'est-il convulsé d'indignation et a-t-il demandé l’interdiction de parole de Hani Ramadan en lisant son appel au djihad à propos de l’Egypte? Sa réaction m’a bêtement échappé.
Enfin, notons que les commentaires de L’Hebdo sont nettement plus diversifiés que ceux de facebook, au point que Grégoire Barbey s’affirme «dépité».Michel de Seelisberg lui répond: «Disons que vous pensiez tenir des propos définitifs et que vous avez ouvert un débat nécessaire.»
C'est exactement ce que souhaite l'Association Vigilance Islam.
Demandes d’adhésion : mireille.vallette@bluewin.ch

Publication commune: ce blog et Les Observateurs

Published by DAVID - - ISLAM, suisse

commentaires

ait qaci 22/06/2015 20:29

Non a l'obscurantisme fanatique arabo-musulman en Europe !

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog