Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

«Allah est notre but. Le prophète est notre guide. Le coran est  notre loi. Le jihad est notre voie. Mourir sur le sentier d’Allah est notre plus grand espoir» - Devise des Frères musulmans

«Allah est notre but. Le prophète est notre guide. Le coran est notre loi. Le jihad est notre voie. Mourir sur le sentier d’Allah est notre plus grand espoir» - Devise des Frères musulmans

Westgate House
Westgate House

La Confrérie des Frères musulmans ne devrait-elle pas être dissoute dans les pays démocratiques, sur la base de l'article 30 de la Déclaration universelle des droits de l'homme?

Article 30 : Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu un droit quelconque de se livrer à une activité ou d'accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.

(Telegraph) L'objectif des Frères musulmans est de remplacer le gouvernement démocratique laïc par un califat islamique régi par la charia.

Le gouvernement s’apprête à adopter des mesures drastiques contre les organisations liées au groupe terroriste Hamas après la publication tant attendue de son enquête sur les Frères musulmans.

L'enquête menée par l'ancien ambassadeur britannique en Arabie Saoudite, Sir John Jenkins, a été retardée pendant des mois sur fond de désaccords concernant la vigueur avec laquelle le rapport devait affirmer que la Confrérie des Frères musulmans est liée au terrorisme.

On anticipe que le rapport dira que la Confrérie des Frères musulmans, une organisation aux multiples facettes, n’est pas elle-même une organisation terroriste et ne doit pas être interdite, un verdict avec lequel s’accordent la plupart des analystes.

Toutefois, le rapport rejettera les prétentions de la Confrérie à l’effet qu’il n’y a «aucune preuve» de ses liens avec le terrorisme. «Il y a des liens clairs, et Jenkins adoptera de nouvelles mesures contre des groupes liés à la Confrérie et au Hamas», a déclaré une source officielle. Plusieurs groupes ont déjà été évincés suite à la saisie de leurs comptes bancaires.

Seul un résumé du rapport Jenkins sera publié. Une enquête séparée du Sunday Telegraph a toutefois révélé un certain nombre de chevauchements clairs entre les activités britanniques de la Confrérie et celles d’organisations liées au Hamas, classé organisation terroriste dans le monde occidental. En particulier, il est frappant de constater qu’ils partagent souvent les mêmes locaux. Une personne impliquée dans la lutte contre l'extrémisme a déclaré: «Lorsqu’on mène une enquête juridique sur les noms et les adresses, il n’y a aucun moyen permettant à la Confrérie de maintenir son déni.»

Le Sunday Telegraph a établi que les principaux centres des opérations de la Confrérie en Europe sont Westgate House, un édifice à bureaux situé au rond-point Hangar Lane à Ealing, à l'ouest de Londres, et Crown House, à environ un demi-mile plus au nord, sur la North Circular Road.

Les deux bâtiments abritent au moins 25 organisations liées à la Confrérie ou au Hamas. Un troisième bâtiment très proche - Pinnacle House sur Old Oak Common Lane - abrite Interpal, un autre organisme de bienfaisance important qui a eu des liens étroits avec la Confrérie et le Hamas. Interpal est interdit par le gouvernement des États-Unis en tant qu’organisation terroriste. (...)

Les organisations logées à Westgate House comprennent la Cordoba Foundation, décrite par David Cameron comme une «façade politique des Frères musulmans», et dirigée par Anas al-Tikriti, le porte-parole et lobbyiste clé de la Confrérie au Royaume-Uni, même s’il prétend ne pas en être lui-même membre. (...)

Le septième étage de Westgate House abrite également le Muslim Charities Forum, un organisme parapluie qui chapeaute 10 organismes de bienfaisance britanniques, dont au moins six ont financé les organisations du Hamas et dont la plupart ont également des liens avec la Confrérie.

Le Muslim Charities Forum a été privé de 250 000£ de subventions du gouvernement en décembre, suivant une décision qui, selon Eric Pickles, Secrétaire des Communautés, visait à «mettre fin au financement de tout organisme qui soutient ou est lié à des individus qui alimentent la haine, la division et la violence.» Plus de 100 000£ de la subvention avaient toutefois déjà été versées.

Six des organismes de bienfaisance membres du Muslim Charities Forum sont, ou ont été, membres de l'Union of Good, aussi connue comme la «Campagne 101 jours». L'Union of Good est désignée par le Département du Trésor américain comme une organisation terroriste créée par la direction du Hamas «dans le but de faciliter le transfert de fonds au Hamas».

L'Union of Good est présidée par Yusuf al-Qaradawi, un leader intellectuel clé des Frères musulmans, qui a refusé à deux reprises de devenir son leader politique. Il est interdit au Royaume-Uni. (…)

L'objectif de la Confrérie est de remplacer le gouvernement démocratique et laïque par un califat islamique régi par la charia. Les membres prêtent un serment d'allégeance déclarant que «le Coran est notre constitution» et «mourir sur le sentier d’Allah est notre plus grand espoir».

Les dirigeants de la Confrérie insistent sur le fait qu’ils agissent démocratiquement – bien qu’ils visent à remplacer la démocratie - et disent que l’enquête du gouvernement britannique est une forme de «concession» du Royaume-Uni aux dictatures du Golfe. (...)

D'autres organisations extrémistes logées au Crown House, mais qui ne sont pas formellement liées aux Frères musulmans, comprennent l'Islamic Education and Research Academy (iERA), qui envoie des prédicateurs extrémistes autour des universités et des mosquées britanniques. (...)

Source : How the Muslim Brotherhood fits into a network of extremism, par Andrew Gilligan, The Telegraph, 8 février 2015. Traduction par Poste de veille

Jamal Badawi est l'un des pionniers de la Confrérie des Frères musulmans au Canada. Il affirme ouvertement que le projet des Frères musulmans est la restauration du califat :

D'origine égyptienne, Jamal Badawi, basé en Nouvelle-Écosse, est membre de l'Union Internationale des Savants Musulmans, soit la plus haute instance de la Confrérie en matière de charia et de jurisprudence (fiqh), fondée en 2004 par Qaradawi. Il est aussi membre du Fiqh Council of North America et membre du Conseil européen de la fatwa et de la recherche, deux organes importants de la hiérarchie cléricale de la Confrérie fondée en 1928 par Hassan al-Banna.

http://www.postedeveille.ca/2015/02/les-freres-musulmans-contre-la-democratie.html

Published by DAVID - - ISLAM, INTERNATIONAL

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog