Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

AFP"Manifestation contre l'antisémitisme"

AFP"Manifestation contre l'antisémitisme"

police danoise/AFP"Photo non datée fournie par la police danoise en 2013 de l'auteur présumé des deux fusillades à Copenhague"
police danoise/AFP"Photo non datée fournie par la police danoise en 2013 de l'auteur présumé des deux fusillades à Copenhague"

30.000 Danois rassemblés pour rendre hommage aux victimes; Netanyahou critiqué par les Juifs danois

Le centre Simon Wiesenthal a réclamé lundi une conférence européenne contre l'antisémitisme, dans le sillage des attaques de Copenhague et Paris qu'il voit comme les prémices d'une "épidémie paneuropéenne".

Notant qu'à chaque fois des juifs avaient été pris pour cible aux côtés d'activistes de la liberté d'expression et de policiers, le centre Wiesenthal a demandé au président du Conseil européen, Donald Tusk, de réunir Etats, ONG, dirigeants religieux et experts "pour combattre l'antisémitisme sur tous les fronts".

"Paris et Copenhague sont appelés à devenir les précédents d'une épidémie paneuropéenne", et "les condamnations ne suffisent pas", a estimé l'ONG, qui se consacre notamment à la lutte contre l'antisémitisme et à la recherche sur l'Holocauste.

Ces déclarations surviennent après qu'une double fusillade visant la communauté juive samedi et dimanche a fait deux morts et cinq blessés, un peu plus d'un mois après les attentats de Paris (17 morts).

30.000 manifestants

Quelque 30 000 Danois étaient rassemblés lundi soir à Copenhague pour rendre hommage aux victimes des attaques.

Encore sous le choc, les Danois voulaient massivement dire non au terrorisme, après les attaques d'un homme identifié par les médias comme Omar El-Hussein, Danois d'origine palestinienne.

Un important contingent de forces de sécurité était mobilisé.

Des responsables étrangers étaient présents en signe de solidarité devant le centre culturel où eu lieu la première fusillade samedi faisant un mort, un réalisateur de 55 ans, Finn Nørgaard, et trois blessés parmi les policiers.

Netanyahou critiqué pour ses appels aux Juifs européens à s'installer en Israël

Lundi, la chef du gouvernement danois Helle Thorning-Schmidt a réagit aux événements tragiques. "Nous ne serions pas les mêmes sans la communauté juive", a-t-elle déclaré.

"La communauté juive est au Danemark depuis des siècles. Elle est chez elle au Danemark, elle fait partie de la société danoise", a-t-elle souligné.

"Tout le monde peut faire ce qu’il veut mais tel est mon message à la communauté juive, et elle sait ce que je pense à ce sujet " a affirmé la dirigeante sociale-démocrate.

Peu auparavant, un porte-parole de la communauté juive, Jeppe Juhl, avait déclaré à l’AFP que celle-ci rejettait l'appel de Netanyahou à émigrer en Israël

"Nous sommes très reconnaissants de la sollicitude de M. Netanyahou mais, cela étant dit, nous sommes Danois, nous sommes des Juifs danois mais nous sommes Danois, et ce n’est pas la terreur qui nous fera partir pour Israël", avait-il expliqué.

Le Danemark compte environ 8 000 Juifs, dont la plupart à Copenhague, selon les chiffres de la communauté.. Netanyahou avait appelé dimanche les Juifs européens à s’installer en Israël, à la suite d’un des attentats à Copenhague.

M. Netanyahou avait appelé dimanche les Juifs européens à s'installer en Israël, à la suite d'un des attentats à Copenhague.

S'adressant aux Juifs européens, Benyamin Netanyahou avait proclamé dans un communiqué: Israël est votre foyer. Nous sommes préparés pour accueillir une immigration de masse en provenance d'Europe".

"Nous comprenons son souci pour notre bien-être, et nous apprécions sa sollicitude, mais nous sommes Danois et restons au Danemark. Si nous déménageons en Israël ce sera pour d'autres raisons", a-t-il insisté.

Les enquêteurs soupçonnent l'auteur des attaques de Copenhague de s'être inspiré des attentats à Paris en janvier.

Le Danemark avait déjà connu des actes d'antisémitisme, comme des graffitis et des bris de vitres sur une école juive de Copenhague, Carolineskolen, en août.

Peu auparavant, des élus danois avaient organisé une marche à la kippa dans le centre de la capitale pour dire leur solidarité avec la communauté juive.

Deux hommes inculpés de complicité

La police a confirmé lundi que deux hommes étaient inculpés de complicité avec l'auteur présumé des attaques à Copenhague, Omar El-Hussein, qui ont fait deux morts et cinq blessés.

"Les deux hommes sont inculpés de complicité", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police, Steen Hansen, refusant de détailler les éléments à charge.

Les deux suspects étaient déférés devant un juge lundi en fin de matinée.

Plus tôt lundi, Michael Juul Eriksen, l'avocat de l'un d'entre eux, avait précisé qu'ils n'étaient pas inculpés de terrorisme mais de complicité, soupçonnés d'avoir aidé l'auteur (des attaques) à faire disparaître une arme et à se procurer une cachette.

D'originie palestinienne

Omar El-Hussein, un Danois de 22 ans d’origine palestinienne désigné dans les médias comme l’auteur des deux fusillades meurtrières à Copenhague, a accumulé les actes de délinquances avant de se radicaliser et d’être influencé par l’islamisme.

S’il est bien l’homme qu’ils ont abattu dimanche dans la nuit, les enquêteurs devront comprendre comment il a pu semer la terreur armé d’un fusil-mitrailleur, deux semaines après avoir fini de purger une peine pour une agression au couteau.

Ceux qui l’ont connu, dont une ancienne camarade de classe, l’ont décrit comme quelqu’un d’intelligent et de serviable, mais avec une face sombre. Il paraissait impulsif, trait de caractère que sa toxicomanie a pu empirer, et était un musulman pratiquant.

Omar El-Hussein est né à Copenhague de parents palestiniens, qui avaient rejoint le Danemark via un camp de réfugiés en Jordanie, selon le quotidien Politiken.

Il adorait discuter de l’islam. En particulier, il débattait souvent du conflit israélo-palestinien. Il n’avait pas peur de dire qu’il détestait les Juifs", a raconté un autre ex-condisciple au journal Ekstra Bladet.

Omar El-Hussein, qui selon des sources policières citées par des médias danois était lié à des groupes de délinquants de la capitale danoise, avait poignardé plusieurs fois à la jambe un jeune homme de 19 ans, dans une gare de Copenhague.

Il avait été placé en détention provisoire puis condamné à deux ans de prison avant d’être libéré fin janvier 2015.

La police affirme que le tireur était connu pour port illégal d’armes et violences.

Les mois passés en prison semblent être un tournant dans sa destinée. Selon le quotidien Berlingske, c’est là qu’il affirme pour la première fois qu’il veut aller combattre en Syrie. Il est de ce fait placé sur une liste de personnes à surveiller par les services de renseignement.

Il n’est apparemment jamais allé en Syrie ou en Irak.

Inspiré par les attentats de Paris

La police, qui quadrille la capitale danoise depuis samedi après-midi, a lancé lundi un nouvel appel à témoins afin de déterminer le trajet exact de l'auteur des attentats et d'appréhender d'éventuels complices.

Elle a notamment investi dimanche l'après-midi un cybercafé dans le quartier de Nørrebro, près de l'endroit où le criminel présumé a été abattu par la police.

Lors de la première attaque, samedi après-midi, l'homme, armé d'un pistolet-mitrailleur, a tiré plusieurs dizaines de balles sur les participants à un débat consacré à la liberté d'expression, faisant un mort, un réalisateur de 55 ans.

Dans la soirée, il a ouvert le feu devant la grande synagogue de Copenhague et tué un Juif de 37 ans qui montait la garde.

Les services de renseignements ont indiqué travailler "sur l'hypothèse selon laquelle la personne en question a pu être inspirée par les événements qui se sont déroulés à Charlie Hebdo à Paris".

L'attaque par deux djihadistes français contre l'hebdomadaire satirique, le 7 janvier à Paris, avait fait 12 morts. Les assaillants avaient pénétré dans la salle de rédaction et y avaient ouvert le feu, avant de tuer un policier dans leur fuite.

Deux jours plus tard, un homme lié aux deux djihadistes avait pris en otage plusieurs personnes dans un supermarché cacher à Paris, tuant quatre personnes de confession juive.

La chef du gouvernement danois, Helle Thorning-Schmidt, qui s'est rendue dimanche à la synagogue, a rappelé que "personne ne doit pouvoir impunément attaquer la société danoise ouverte, libre et démocratique".

De son côté, un haut responsable palestinien a condamné "dans les termes les plus forts" la double attaque de Copenhague, dénonçant un acte "absolument injustifiable".

(Avec AFP)


http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/61292-150216-attaques-de-copenhague-interrogations-sur-le-tueur-presume

3 Commentaires

  • Juste après avoir posté ci-dessous, je m’aperçois qu’un nouveau titre vient d’être rajouté !

    ………. « Netanyahou critiqué par les Juifs danois; le terroriste, un Danois d'origine palestinienne »

    C’est une honte de poster un titre pareil !

    Le WEBMASTER de i24news devrait bannir l’AFP de venir poster sur son site, au lieu de faire sauter les posts d’intervenants,…… Qui ne viennent plus poster par sa faute.

    Si vous ne voulez plus qu’on intervienne, continuez.

    Vous allez le comprendre,…….. Dans ce titre il y a 2 phrases sans aucun rapport entre elles,……… Si ce n’est que leur rapport au double meurtre.

    Vous avez en 1 : « Netanyahou critiqué par les Juifs danois, »… Ce qui au passage est faux !

    Vous avez en 2 : « un Danois d'origine palestinienne » D’où d’origine palestinienne ?

    Puisqu’il est né DANOIS, de parents certes d’origines arabes de Palestine.

    Ainsi l’AFP sème la confusion en accolant ces deux phrases pour qu’on les lise d’un seul trait.

    Ce qui n’est pas du tout pareil !

    Ca commence a faire vraiment trop ! Signaler

    Claude HAMON - 17 Février 2015 - 00:48

  • Avant de lire un article il faut d’abord savoir quel en est l’auteur.

    Oups !,……………. Que vois-je ?

    Présentement, il s’agit d’un article émanant de l’AFP

    Alors « MEFIANCE » !!!

    D’abord le titre est trompeur « Les Juifs du Danemark rejettent l'appel de Netanyahou à émigrer en Israël »

    Vous voyez bien que c’est faux, puisque les « Les Juifs du Danemark ont dit : « Nous sommes très reconnaissants de la sollicitude de M. Netanyahu mais, cela étant dit, nous sommes Danois, nous sommes des Juifs danois mais nous sommes Danois. »

    Je comprends plutôt que ……..Les Danois n’en voient toujours pas l’urgence, puisqu’ils vivent bien au Danemark.

    Est il besoin de préciser que Monsieur NETANYAHOU ne s’adressait pas qu’aux juifs du DANEMARK, d’ailleurs on le lit plus bas, il s’adresse à tous les juifs d’Europe.

    L’AFP précise qu’il y a environ 8000 juifs au DANEMARK. Soit 1,42%

    Il serait mieux de rajouter que la population Danoise s’élève 5 650 000 habitants et que la population immigrée est de 250 000 Soit 4,42%

    Avec 1,42%,………… Ce n’est pas une population dérangeante, ni pour le Danemark, ni pour l’Europe.

    Sauf que,……….comme bien entendu !

    L’AFP prend bien soin de rappeler et d’insister lourdement sur l’origine arabe de Palestine, des parents du tueur !............. Ancien réfugiés repassés en Jordanie qui est en fait leur pays.

    Je rappelle à l’AFP qu’en 1945 il y eu en Europe 40 Millions de réfugiés, dans tous les pays dévastés par la guerre. Plus personne n’en parle aujourd’hui.

    Par contre des réfugiés Arabes de 1948 (1945 + 3ans), l’AFP en parle toujours.

    Ainsi, l’AFP revisite sournoisement les motifs de ce double assassinat puisqu’il provient directement du conflit Israélo/Arabe de Palestine.

    L’AFP veut nous faire croire qu’elle vient d’élucider, elle a trouvé l’origine et la responsabilité de ce double meurtre.

    L’équation AFP est la suivante : S’il n’y avait pas Israël, il n’y aurait pas eu de problème Israélo / Arabe, donc il n’y aurait pas eu de meurtre à Copenhague.

    Bravo à l’AFP ! Signaler

    Claude HAMON - 17 Février 2015 - 00:10

  • On pourrait avoir l'impression que les gauchistes israéliens sont effrayés par l'arrivée massive de Juifs de diaspora en Israël. Cela ne me surprend qu'à peine sachant qu'une grande partie des Juifs en provenance de France votent à droite. L'attitude de certains dirigeants des communautés de la diaspora me laisse sans voix. Avant l'holocauste, les dirigeants juifs allemands se condidéraient plus allemands que les allemands. On connait hélas la suite... Signaler

    Isy Levi - 16 Février 2015 - 16:23

Odd Andersen (AFP)"Des personnes se recueillent devant la synagogue de Copenhague, le 15 février 2015"

Odd Andersen (AFP)"Des personnes se recueillent devant la synagogue de Copenhague, le 15 février 2015"

Published by DAVID - - TERRORISME, ISLAM, DIASPORA

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog