Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Pourquoi Marseille est moins Charlie

REPORTAGE – La vague d’émotion qui a secoué la France le 11 janvier n’a pas submergé Marseille. Rencontre avec des habitants des quartiers qui, sans approuver les terroristes, se sentent exclus de l’unité nationale.

Qui était Charlie le dimanche 11 janvier? La deuxième ville de France s’interroge. Combien de Marseillais ont-ils remonté dimanche les 1.000 mètres qui séparent le Vieux-Port du haut de la Canebière. Quarante mille, soixante mille? Autant qu’à Brest et Saint-Étienne… des villes cinq à six fois moins peuplées. Quand Lyon, la rivale, réunissait près de 300.000 personnes en réaction aux attentats de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l’Hyper Cacher de Vincennes. « Il y avait déjà 45.000 personnes le samedi, plaide un élu, on n’aurait pas dû faire une manif le samedi et une le dimanche. » « J’ai fait les deux, rétorque un autre, la plupart des participants ont fait comme moi. Il ne faut pas se mentir. À quelques exceptions près, il n’y avait que des Blancs. » Des « Blancs »? Le mot est lâché.

Du bout des lèvres. Les habitants des quartiers ne se sont pas sentis concernés. Ils ne sont pas descendus. La ville du « vivre ensemble » où l’on est « de Marseille » avant d’être d’Algérie, de Tanger ou d’Arménie n’a pas vraiment répondu à l’appel d’unité nationale. « Ce sont les classes populaires qui ne se sont pas mobilisées, proteste Haouaria Hadj-Chikh, une ancienne élue PCF-Front de gauche du 13e arrondissement, responsable d’une plate-forme d’accueil au cœur de la cité Malpassé. Avec son adjointe, elle gère un public potentiel de 150.000 personnes. « Et pas seulement les Français d’origine musulmane, poursuit-elle, il ne faut pas se tromper. Où étaient les Français des noyaux villageois, des villages de la métropole, d’Aubagne, de Martigues, d’Aix…? » Haouaria, une petite quarantaine, reconnaît qu’ici « on n’est pas Charlie ». « J’ai manifesté parce que je suis humaniste et que je dénonce les actes terroristes mais je considère que Charlie est responsable de ses actes, explique-t-elle. Combien de unes ont-ils fait sur le Prophète? C’était de l’acharnement. Les musulmans l’ont mal vécu. » (plus…)

Posté par sil

http://extremecentre.org/2015/01/19/marseille-territoire-perdu-de-la-republique/

Published by DAVID - - FRANCE, ISLAM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog