Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Un combattant peshmerga, le 18 décembre 2014 dans les ruines dans le village de Kesarej, au sud de la ville irakienne de Zummar, près de la frontière avec la Syrie ( Safin Hamed/AFP)
Un combattant peshmerga, le 18 décembre 2014 dans les ruines dans le village de Kesarej, au sud de la ville irakienne de Zummar, près de la frontière avec la Syrie ( Safin Hamed/AFP)

L’offensive en cours dans le nord de l’Irak, la plus vaste lancée à ce jour contre le groupe État islamique (EI), a fait reculer les djihadistes, dont l’un des principaux chefs, Abou Muslim al-Tourkmani, considéré comme l’adjoint pour l’Irak du chef du groupe djihadiste, a été tué par des frappes aériennes selon Washington.

Appuyés par des avions de la coalition internationale à laquelle s’est jointe le Canada, près de 8.000 combattants peshmergas ont finalement brisé hier le siège du Mont Sinjar, dans le nord de l’Irak, imposé depuis des semaines par le groupe djihadiste État islamique (EI).

Des milliers de personnes bloquées depuis l’été sur le Mont Sinjar pourraient maintenant être en partie évacuées dans les prochains jours.

Les 8.000 combattants kurdes impliqués ont repris quelque 700 km2 dans les régions de Zumar et Sinjar en deux jours, selon les dirigeants kurdes.

Ce terrain avait été perdu après le lancement en juin de la vaste offensive ayant permis à l’EI de s’emparer de vastes territoires à la faveur de la déroute de l’armée irakienne.

La valeur stratégique de la région de Sinjar se double d’une valeur symbolique: c’est après le drame de Sinjar que les États-Unis s’étaient lancés dans la lutte contre l’EI via une campagne aérienne qui s’est élargie à la Syrie après la mise en place d’une coalition internationale.

De plus, des responsables américains ont confirmé la mort récente de plusieurs «dirigeants (djihadistes) importants et intermédiaires» en Irak, notamment Abou Muslim al-Tourkmani, considéré comme l’adjoint pour l’Irak du chef de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi.

La coalition menée par les États-Unis a intensifié sa campagne de frappes cette semaine pour soutenir l’offensive terrestre des forces anti-jihadistes, qui se trouvaient vendredi en fin de journée à une quinzaine de kilomètres de Tal Afar, ville prise par l’EI en juin.

Depuis début août, plus de 1.300 raids aériens ont été menés, dont plus de soixante rien que cette semaine en appui de l’attaque en cours dans le nord de l’Irak, lancée depuis Rabia, près de la frontière syrienne, et Zoumar sur les rives du lac de Mossoul.

Pour les djihadistes, il s’agit d’un nouveau revers après leurs échecs devant la raffinerie de pétrole Baïji, la plus importante d’Irak, et Jourf Al-Sakhr, dont la libération a permis aux forces armées irakiennes de sécuriser les routes de Bagdad à Kerbala qu’ont empruntées sans incident début décembre par des millions de chiites à l’occasion d’un grand pèlerinage.

Par contre, l’EI tient toujours fermement la deuxième ville d’Irak, Mossoul, où ils ont d’ailleurs creusé des tranchées et des fortifications, et contrôle encore la quasi totalité de la vaste province occidentale d’Al-Anbar, frontalière de la Syrie.

La lutte contre le groupe l’État islamique progresse plus en Irak qu’en Syrie où la guerre civile, qui oppose les forces gouvernementales à des rebelles allant des «modérés» soutenus par l’Occident aux ultra-radicaux de l’EI en passant par la branche locale d’Al-Qaïda, rend plus difficile la coordination des frappes aériennes de la coalition avec des forces sur le terrain et entrave les progrès de la coalition qui, contrairement à l’Irak, n’a pas été incité par de gouvernement local dont elle n’a pas reçu l’aval et avec lequel elle ne coordonne pas son action.

http://www.45enord.ca/2014/12/le-groupe-etat-islamique-recule-dans-le-nord-de-lirak-le-numero-deux-du-caliphat-tue-lors-dune-frappe/

*Avec AFP

La direction du groupe l’État islamique (Courtoisie YNet)

La direction du groupe l’État islamique (Courtoisie YNet)

Published by DAVID - - ISLAM, TERRORISME, MONDE ARABO MUSULMAN

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog