Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Israël et Moyen – Orient Revue des Médias français et israéliens

« Roi de Jordanie : la porte des pourparlers est toujours ouverte pour le processus de paix au Proche-Orient ». Selon Ynet, le Roi Abdullah n’a pas spécifiquement précisé ce qui a empêché les parties de parvenir à une solution lors de la dernière réunion en Jordanie. Il a évoqué qu’un manque de confiance faisait partie de la question et a laissé entendre que les deux côtés pourraient continuer les pourparlers afin de surmonter les principaux obstacles.

Israel en France. Damas accuse Israel d’avoir mené deux raids en Syrie (Brèves Figaro, Libération, la Croix, Direct matin, le Parisien). Des entrepôts de missiles S 300 fournis par l’Iran à la Syrie auraient été visés par l’aviation israélienne selon France info, afin qu’ils ne tombent pas entre les mains du Hezbollah qui combat actuellement aux côtés du régime Assad (Journal de 6h30)

Dome de fer : comment ça marche ? Pour la première fois une délégation civile française pénètre dans la base aérienne de Tlalim, dans le Néguev, à l’initiative du KKL (Parisien, 6 déc.)
« C’est ici que l’on forme les soldats au maniement du système de défense anti missiles, raconte la journaliste Natalie Revenu. Un israélienne de 63 ans témoigne de la vie sous des tirs de missiles du Hamas cet été : « Nous n’avions que 5 secondes pour nous mettre à l’abri. Nos enfants ont appris à courir très vite. Mais grâce au dome de fer, nous n’avons eu aucun mort à déplorer. «
A Noter. « C’est ma seconde maison« . Témoignages de jeunes français ayant fait leur Alyah en Israël qui effectuent actuellement leur service militaire (Le Parisien)

Antisémitisme en France

La lutte contre le racisme et l’antisémitisme devient une cause nationale en France (Le Figaro)

Haro sur l’antisémitisme titre Direct matin. Des paroles fortes en réponse aux signaux de détresse lancée par la communauté juive (Direct Matin).
« La République vous défendra de toutes ses forces car sans vous, elle ne serait plus la République, a lancé Bernard Cazeneuve (la Croix). « Quiconque se rendra coupable d’actes antisémites ou racistes sera inlassablement recherché, arrêté et puni, a prévenu le Ministre de l’Intérieur (Le Figaro)
« Ce n’est pas ça la France. » « Ce qui s’est passé à Créteil, a commenté Manuel Valls, ce crime abominable, la violence, le viol d’une jeune fille, d’une famille parce qu’ils étaient juifs, ce n’est pas ça la France ».

« Ce crime n’est pas un simple fait divers ». « Derrière ce crime il n’y a pas seulement un acte lâche, crapuleux et antisémite. Il y a un mal qui ronge la République et que nous devons combattre à tout prix (20 minutes).
« Ce mal qui menace tous les Français, s’attaque au socle du pacte républicain et prospère sur le terreau des haines le plus diffuses ». C’est une véritable pathologie sociale, analyse le Ministre de l’Intérieur cité par le quotidien gratuit Direct Matin.
« Notre société manque d’indignation », a déclaré Manuel Valls sur France 2. A l’instar de Bernard Henri Levy sur itélé, le 1er ministre a fait part de son étonnement quant à la faible mobilisation citoyenne. » J’ai été étonné qu’il n’y ait pas plus de mobilisation en dehors de celle de ce matin à Créteil, plus de mobilisation des intellectuels, mais tout simplement de la société », a déclaré le Premier ministre
La communauté juive de France inquiète.
La communauté juive de France vit dans l’inquiétude, a souligné ce matin Bernard Cazeneuve (France info, 7h45). «
L’antisémitisme est une réalité quotidienne. « Dès qu’il se passe des choses en Israël, il se passe des choses ici en France, constate une habitante de Créteil » (RTL, 7h30)
« Nous en avons marre de devoir être protégés« , a lancé Roger Cukerman, « marre que le mot juif soit devenu une insulte dans les écoles de la République » (la Croix).

Que faire ?
« Il faut faire en sorte que les haines reculent ». « Et cette lutte nous devons la mener tous ensemble », estime Bernard Cazeneuve (France info, 7h45)¸ « Nous devons faire de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme une cause nationale en y associant toutes les administrations intéressées l’Éducation nationale, la Justice, le ministère de la Ville, les préfectures, les élus, les associations, les représentants des différents cultes».
Car la recrudescence de l’antisémitisme est « un très mauvais signal » pour la France, commente Joël Mergui, président du Consistoire Central israélite, sur TF1 (JT de 13h et 20h, 7 dec)
C’est le moment de se réveiller, s’est alarmé Hassen Chalghoumi (Arte Journal), évoquant les terroristes islamistes français Merah ou Nemmouche. « Sinon cela va détruire la société française. »
« Aujourd’hui ce sont des Juifs, demain ce seront des Musulmans », prévient l’imam de Drancy. « Je dis aux Musulmans que si nous avions été là durant la Shoah, nous aurions été mis dans les wagons avec les Juifs, prévient l’Imam de Drancy, qui a tenu à se recueillir devant le mémorial de Drancy en compagnie de 30 imams de France.
L’exemple des héritiers. Le 1er ministre Valls a mentionné durant son interview dimanche soir sur France 2, le film « Les héritiers » qui raconte comment une classe de jeunes de banlieues, résidant à Créteil, a pu, grâce à son professeur, apprendre et comprendre la Shoah et ses ravages.

Internet dans le collimateur du gouvernement. La toile, catalyseur de ces phénomènes, a tenu à déclarer le Ministre de l’Intérieur. 90 % des extrémistes se sont radicalisés sur la toile (…). La toile donne un sentiment d’impunité et de neutralité, constate Bernard Cazeneuve (Figaro)

Sans transitions.
« L’islamisme guerrier est –il là pour durer ? »‘ Le chef d’Etat – Major des armées, Philippe de Villiers s’interroge dans le numéro spécial des Echos. . Selon lui, « contre cette violence extrême qui se propage à grande vitesse dans des vides sécuritaires, la force est légitime. La réponse armée est même indispensable pour donner un coup d’arrêt à la barbarie. «

Contexte Proche et Moyen-Orient.

La Knesset vote sa dissolution lundi. La campagne électorale débute officiellement lundi jusqu’à la tenue des prochaines élections législatives le 17 mars prochain.

Les partis religieux dans le nouveau gouvernement ? Un sondage effectué ce week-end fait état d’une perte de popularité pour les partis ultra-orthodoxes (i24 news). 62% des Israéliens seraient en faveur d’un gouvernement sans partis religieux ultra-orthodoxes, selon une enquête effectuée par l’Institut Smith Rafi, citée par le Jerusalem Post ce week end.

Le jeu compliqué des alliances. Selon les médias israéliens les ex-ministres des Finances et de la Justice, Yair Lapid et Tzipi Livni, ont prévu une réunion lundi soir pour discuter d’une éventuelle alliance de leurs deux partis (Yesh Atid et Hatnua). Mais une collaboration entre Livni et Yitzhak Herzog, chef du parti travailliste est aussi évoquée tandis que Yesh Atid envisagerait également un partenariat avec Moshé Kahlon, ex député et ministre du Likoud, très populaire dans les sondages ( Times of Israel).

Kahlon, Présenté comme le nouveau Messie d’Israel par le Haaretz., Le quotidien s’interroge néanmoins sur les positions de Moshé Kahlon sur la sécurité d’Israël, argument qui conditionne avec l’économie, la majorité du vote des Israéliens selon les enquêtes parues la semaine dernière.

Moshé Kahlon, ex député et ministre du Likoud

Roi de Jordanie : la porte des pourparlers est toujours ouverte pour le processus de paix au Proche-Orient. Selon Ynet, le Roi Abdullah n’a pas spécifiquement précisé ce qui a empêché les parties de parvenir à une solution lors de leur réunion en Jordanie. Il a évoqué qu’un manque de confiance faisait partie de la question et a laissé entendre que les deux côtés pourraient continuer les pourparlers afin de surmonter les principaux obstacles.

David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias.

Published by DAVID - - ISRAEL, FRANCE

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog