Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Erdogan sur les pas de Kadhafi

En affirmant que les musulmans ont découvert l’Amérique, le président turc règle son différend politique avec l’Occident sur le terrain du fantasme.

Recep Tayyip Erdogan, leader islamiste et président de la Turquie, a peut-être un différend avec les Etats-Unis au sujet de Fethullah Gülen [chef turc d’une puissante confrérie soufie résidant aux Etats-Unis dont Erdogan demande l’extradition].

Il reproche peut-être aussi aux Américains leur politique en Syrie et est en désaccord avec eux sur le sort à réserver à Bachar El-Assad ou sur la façon de traiter avec Daech (EI, Etat islamique).

Rien que de très normal d’avoir des différends politiques. Ce qui l’est moins c’est qu’Erdogan les porte sur les terrains culturel et historique. C’est ce qu’il a fait lors d’une conférence organisée à Istanbul [le 18 novembre], en affirmant que des navigateurs musulmans avaient découvert l’Amérique en 1178, trois siècles avant Christophe Colomb ! A considérer qu’une pure invention vaut une vraie découverte, les musulmans seraient dans ce cas supérieurs aux Américains.

Ainsi, Erdogan essaie de régler un différend politique avec les Américains en leur disant qu’ils n’existent qu’à travers les musulmans. Et, qui sait, celui qui fait exister l’existant peut aussi le faire disparaître. Erdogan n’innove pas en la matière. Porter les différends politiques sur les terrains historique et culturel est un trait caractéristique de la culture politique moyen-orientale.

En Iran, depuis la révolution islamique de 1979, on affirme qu’il existe une “spécificité” qui tiendrait les musulmans à l’écart de l’Occident et de ses connaissances. Mais bien avant, les Frères musulmans, depuis Hassan Al-Banna [leur fondateur, dans les années 1920], ont ancré dans les esprits l’idée selon laquelle il y aurait des choses qui s’appliquent là-bas mais pas en terre d’islam, qui conviennent chez eux mais pas chez nous.

Théories du complot

A partir de cette vision du monde, un nombre croissant de légendes et de théories du complot se sont répandues pour “expliquer” comment l’Occident a falsifié l’Histoire et manipulé les concepts afin de dénigrer les musulmans et de s’attribuer indûment tous les mérites.

La traduction de textes antisémites européens a fait le travail de sape nécessaire pour accréditer l’idée que l’Histoire en cacherait une autre et que les connaissances scientifiques ne serviraient qu’à voiler la réalité. Il s’agit donc de retrouver “ce qu’on nous cache” et qui serait une sorte de trésor enfoui sous l’accumulation de mensonges occidentaux.

Quant à la gauche nationaliste arabe, elle a ajouté que l’Occident était en plus un pilleur de nos richesses, ce qui a contribué à accréditer davantage les idées islamistes sur l’Occident et leur a permis d’être à la pointe d’une idéologie largement consensuelle. Evidemment, dans un monde de répression tel qu’il a été forgé par nos régimes, où la politique relève de l’irrationnel et où l’accès aux informations est réservé à une élite de happy few, on est réceptif à de telles idées d’illuminés qui pleuvent sur nos contrées si arides.

C’est le leader libyen Kadhafi qui en avait fourni l’illustration la plus ridicule. De temps à autre, il nous gratifiait de découvertes linguistiques des plus étonnantes, expliquant que le vrai nom de Shakespeare était “Cheikh Zoubair” et que le mot Amérique venait de “l’Emir Ka”. J’en passe et des meilleures. Le monde avait supporté ses saillies avec une bonne dose de sarcasmes. Il aura peut-être plus de mal à digérer que le président Erdogan, qui se veut le “réconciliateur de la démocratie et de l’islam”, tombe aussi bas.

Posté par James

Par Hazem Saghieh

Publié le 19 novembre 2014 dans Al-Hayat Londres

http://extremecentre.org/2014/12/10/erdogan-sur-les-pas-de-kadhafi/

Published by DAVID - - TURQUIE

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog