Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Radio-Canada ou comment désinformer les Québécois sur l'intégrisme islamique
par Hélios d'Alexandrie

Voici une analyse critique par Hélios d'Alexandrie d'un reportage de Radio-Canada sur l'islamisme au Québec.

En passant, la recherchiste qui a aidé Johanne Faucher à ce soi-disant «reportage», Nadia Zouaoui, couvrira le procès intenté par Dalila Awada contre Louise Mailloux, Vigile.net et Poste de veille. Elle a réalisé un documentaire sur ce qu'ils appellent «islamophobie» intitulé «Post 9-11 : peur, colère et politique» pour le principal organe international de propagande de la Confrérie des Frères musulmans, la chaîne Al-Jazeera. Par la suite, Mme Zouaoui fut récompensée pour ce reportage par le Congrès maghrébin au Québec fondé par Lamine Foura.

Trois quarts d'heure pour « épuiser » le sujet de l'intégrisme islamique au Québec, c'est le temps alloué au programme « Enquête » de Radio Canada pour donner aux Québécois « l'heure juste » sur le sujet. Point de Bascule et Poste de Veille se sont attelés à cette tâche ingrate depuis des années sans toutefois prétendre l'avoir complétée. Le sujet est inépuisable du fait qu'il ne concerne pas uniquement le Québec mais le monde entier; car l'intégrisme islamique qui, il y a à peine quarante ans, était moins qu'embryonnaire dans les pays musulmans, est devenu à partir des attentats du 11 septembre la menace principale à la paix mondiale. Aucun pays ne peut prétendre être à l'abri de cette menace, certainement pas les nations d'Amérique du Nord et encore moins les pays membres de l'Union Européenne. La triste réalité est là et on aura beau vouloir minimiser le problème, on ne parviendra pas à l'effacer des écrans radar.

C'est pourtant cela que l'équipe d’«Enquête» a tenté de faire lors de sa récente émission diffusée le jeudi 27 novembre. Un téléspectateur non-averti et certain qu'on lui expose toute la vérité, en conclura que l'intégrisme islamique au Québec ne constitue pas un problème de taille: il est ultra-minoritaire, il est rejeté, voire combattu par l'immense majorité des musulmans et il est principalement entretenu et alimenté par l'islamophobie. C'est l'islamophobie des Québécois qui en stigmatisant les musulmans, les précipitent corps et âmes dans les bras des intégristes. À bien y penser la surveillance de l'intégrisme islamique est indissociable du combat contre l'islamophobie! CQFD

Pour nous convaincre Radio Canada a plus d'un tour dans son sac. En premier lieu nous faire croire à son objectivité: on posera donc des questions aux musulmans qui affirment que l'intégrisme n'est pas un problème ainsi qu'à des Québécois musulmans ou non qui soutiennent que l'intégrisme constitue une menace réelle, on utilisera la méthode de la caméra cachée pour enregistrer les prêches dans les mosquées, on fera en sorte que le téléspectateur ait l'impression que la journaliste est d'une neutralité absolue et que ses conclusions s'imposent d'elles-mêmes.

Le téléspectateur ignore toutefois que le « diable est dans le montage ». Pour quarante-cinq minutes de reportage et d'interviews, l'équipe d'enquête réalise de longues heures d'enregistrement. Il lui est donc facile de choisir les passages qui appuient une thèse plutôt qu'une autre; il lui est tout aussi facile de retenir les passages qui donnent l'avantage à une partie au détriment de l'autre. Mais il y a plus, l'équipe a également le choix de ne pas apporter d'éléments en appui à la thèse qu'elle combat, comme par exemple négliger d'interviewer les intégristes que les sites Point de Bascule et Poste de Veille dénoncent.

Pourquoi des intégristes comme Adil Charkaoui du côté sunnite et l'imam Sbeiti du côté chiite n'ont pas été interviewés? Pour quelle raison n'a-t-on pas rencontré les représentants des étudiants islamistes? Pourquoi n'a-t-on rien dit des activités de radicalisation par internet? On est également en droit de se demander pourquoi les « enquêteurs » de Radio Canada ont choisi de garder le silence sur les ouvrages écrits par Djemila Ben Habib, entre autres le livre intitulé « Les soldats d'Allah à l’assaut de l'Occident ». Nos « enquêteurs » de Radio Canada pensent sans doute ainsi: « le public est passif, il gobe tout ce qu'on lui présente » et également ceci: « notre rôle n'est pas d'informer objectivement le public et le laisser conclure par lui-même, notre rôle est d'indiquer au public ce qu'il doit penser! »

La journaliste n'a pas manqué de signaler à la fin de son reportage que l'équipe d'Enquête a tenté d'organiser une rencontre avec Fatima-Houda Pépin et qu'elle n'a obtenu aucune réponse de sa part, insinuant par là que l'intéressée n'a probablement pas d'arguments solides pour appuyer sa déclaration à l'effet que les intégristes sont très présents au Québec. Cette déclaration Madame Houda-Pépin l'avait fait à l'émission « Tout le Monde en Parle ». Or nul n'ignore que Madame Houda-Pépin jouit d'une grande crédibilité auprès des Québécois, ayant accepté de mettre en jeu et de perdre son siège de députée à l'Assemblée nationale plutôt que d'abandonner son combat contre l'islam radical. On se souvient qu'après avoir contribué à faire échec à l'introduction des tribunaux de la charia au Québec, elle a été menacée de mort par les intégristes. Une femme de la stature de Fatima Houda-Pépin n'est pas du genre à laisser les « enquêteurs » de Radio Canada manipuler ses propos, ou retenir d'une interview de trente minutes, les quelques secondes exploitables en appui à leur thèse. Elle se doutait que les dés étaient pipés et elle a préféré s'abstenir. Comme on dit au Québec, la « game » elle l'a connaît, elle est trop « smart » pour tomber dans le piège que les « enquêteurs » de Radio Canada lui ont tendu.

Mais les « enquêteurs » de Radio Canada ont beau cacher leur jeu, leur parti pris n'échappe pas à l'observateur avisé. Fatima Houda-Pépin semble-t-il n'a pas de chiffres ou de statistiques à fournir sur le nombre d'intégristes au Québec! Entendre par là qu'elle gonfle artificiellement leur nombre ou qu'elle répand délibérément des faussetés. Cependant la journaliste omet de demander à ceux qui affirment que les intégristes sont peu nombreux de produire leurs propres statistiques: deux poids, deux mesures? Au public de juger.

Autre parti pris, la traduction des extraits des prêches enregistrés dans les mosquées à l'aide de caméras cachées. Madame la journaliste nous affirme que l'imam prêche pour l'amour du prochain qu'il soit musulman ou non, or l'imam en question n'a pas prononcé le mot amour, qui d'ailleurs n'existe pas dans le vocabulaire religieux de l'islam. Il incitait simplement les fidèles à se comporter correctement avec tout le monde, ce qui en soi est louable mais qui ne va pas au-delà du simple civisme. En fait cet imam est conscient de la méfiance que suscitent l'islam et les intégristes, le moment est mal choisi pour les islamistes de se manifester en force, surtout pas après les récents attentats. Et pour ce qui est de l'imam qui déplore que les jeunes se passionnent pour le foot et négligent la prière, elle n'y voit rien d'autres qu'une incitation à ne pas négliger la religion, il n'y a rien d'intégriste là-dedans; elle omet de dire que la passion du foot est fort répandue parmi les émigrés d'Afrique du Nord et que les premiers signes de radicalisation sont bien souvent l'abandon de tous les divertissements dont le sport et la musique; n’est-il pas raisonnable dans ce cas de s’inquiéter qu’un imam consacre son sermon à inciter les jeunes à délaisser le sport pour la religion? Mais le plus remarquable est sa façon de minimiser la gravité des propos de l’imam qui incite ses fidèles à ne pas fréquenter les non-musulmans : ce n'est sans doute pas grave, l'imam en question craint que ses fidèles s'éloignent de la communauté au contact des non-musulmans. Elle ignore ou elle feint d'ignorer que le coran affirme que les non-musulmans sont des kouffars (des mécréants, une insulte en islam), qu'ils sont pires que des bêtes qui s'égarent (une autre insulte qui déshumanise les non-musulmans), que celui qui se fait ami avec eux n'est plus considéré comme musulman, qu'il se destine à brûler en enfer pour l'éternité et, last but not least, que le rejet du non-musulman est organiquement lié au suprématisme islamique.

Les « enquêteurs » se sont montrés très généreux à l'égard des défenseurs des intégristes, ils les ont laissé susurrer des propos lénifiants propres à anesthésier le public: les musulmans sont à peine trois pour cent de la population québécoise, les intégristes eux sont une fraction infime de ce trois pour cent, que craint-on? Le califat islamique? Les musulmans au Moyen-Orient le rejettent, comment imaginer qu'il puisse un jour dominer en Occident? Le public doit par conséquent se fermer les yeux et les croire sur parole, rien de ce qui se passe en Égypte, en Lybie, en Syrie, au Yémen et en Irak ou même en Europe ne peut se produire au Québec. Il n'y a aucun risque que le communautarisme islamique qui progresse et se répand en Europe, prenne racine chez nous, il ne nous reste qu'à faire mentir nos yeux!

Peut-on prétendre que les « enquêteurs » radio-canadiens se sont montrés curieux et motivés à aller au fond des choses? Une enquête après tout c'est exactement cela. D'où vient que des personnes de culture musulmane ne cessent de nous avertir du danger de l'intégrisme qu'ils ont fui et qu'ils retrouvent avec consternation au Québec, alors que Radio Canada se contente de prêter foi aux islamistes qui nous affirment la main sur le cœur que le danger n'existe pas? Pourquoi Radio Canada a-t-elle choisi de croire les seconds sachant que les premiers les considèrent comme des imposteurs? Est-ce à dire que ces musulmans qui sonnent l'alarme sont des « islamophobes » au même titre que Point de Bascule et Poste de Veille?

Si les « enquêteurs « de Radio Canada s'étaient vraiment préoccupés d'aller au fond des choses, ils auraient enquêté sur les faits rapportés par Point de Bascule et Poste de Veille. Après tout l'information leur était offerte sur un plateau d'argent, nul besoin de faire des recherches exhaustives, tout est là, il suffit d'aller vérifier la véracité de ce qui est rapporté. Au lieu de mener une véritable enquête, les «enquêteurs» ont préféré défendre une thèse, celle qui nie le danger de l'intégrisme ou le confine dans les limites étroites du terrorisme, comme si intégrisme et terrorisme ne s'inscrivaient pas dans un continuum, comme s'ils ne se complétaient pas, comme s'ils ne conjuguaient pas leurs actions pour imposer l'idéologie islamique et la charia.

Il reste à nous interroger sur les motivations profondes de Radio Canada. Cette institution est supposée nous informer objectivement, non pas nous désinformer et encore moins nous endoctriner. L’idéologie du multiculturalisme qu'elle met de l'avant est proprement indigeste pour les estomacs québécois. Pour les intégristes elle est tout à fait inacceptable, bien qu'ils en soient les principaux bénéficiaires. Les Québécois n'ont rien à gagner du multiculturalisme qui les relègue au rang d'une simple communauté culturelle, contrairement aux islamistes qui l'exploitent à fond pour s'imposer graduellement et consolider leurs positions, jusqu'au jour où ils seront suffisamment nombreux et assez puissants pour le balancer par-dessus bord et imposer leur agenda. Ce jour-là l'idéologie du multiculturalisme que promeut Radio Canada n'aura d'autre choix que de s'effacer devant l'autre idéologie, celle de l'islam radical et de la charia.

Pourquoi Radio Canada s'acharne-t-elle à tirer les marrons du feu au profit des islamistes?

Voir aussi

Le phénomène de "dindification", par Hélios d'Alexandrie

***

http://www.postedeveille.ca/2014/11/radio-canada-ou-comment-desinformer.html

Published by DAVID - - ISLAM

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog