Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Radicalisation religieuse : le document qui embarrasse l’Éducation nationale

Rédigé par l’Académie de Poitiers, un document destiné à prévenir la radicalisation en milieu scolaire accumule quelques clichés et imprécisions que des associations dénoncent comme racistes.

C’est un document pour le moins maladroit. Rédigé à l’attention des directeurs d’établissement de l’Académie de Poitiers, il vise à prévenir la radicalisation en milieu scolaire. Mais son contenu, publié par Mediapart, comporte plusieurs poncifs et imprécisions que certaines associations dénoncent comme racistes. La note entend, entre autres, faire une présentation du phénomène de radicalisation. Elle propose un «historique» pour le moins sommaire du phénomène, dont les racines sont limitées à la révolution islamique de 1979 en Iran, la fondation d’al-Qaida dans les années 1990 et «l’explosion des conflits au Moyen-Orient» au départ située en 2010.

Premier problème: même si cela ne fait guère de doute au vu de son contenu, le document ne mentionne pas clairement qu’il fait référence au radicalisme religieux musulman. Mais ce sont surtout les «indicateurs de la radicalisation» qui font débat. La note énumère plusieurs «signes extérieurs individuels» supposés alerter sur la radicalisation d’un individu: la «barbe longue non taillée (moustache rasée)», les «cheveux rasés», l’«habillement musulman», les «jambes couvertes jusqu’à la cheville», le «refus du tatouage», la «perte de poids liée à des jeûnes fréquents»… Ou encore le «cal sur le front», une marque sombre qui apparaît sur le front de certains musulmans à force de se prosterner, parfois vue comme un signe de piété.

«On signale des traits physiques qui pourraient permettre de reconnaître des personnes dangereuses, des attitudes, ou même des propos (…). C’est du racisme pur et dur», estime Magali Espinasse, secrétaire académique du syndicat Snes-FSU au micro de France Bleu Poitou. Elle poursuit sur Europe 1: «C’est n’importe quoi. “Habillement musulman”, ça veut dire quoi? “Cheveux rasés”, ça veut dire quoi? “Refus du tatouage”, vous êtes pour ou contre le tatouage? Et s’ils sont contre, on les dénonce comme des futurs djihadistes?»

Le document énumère également plusieurs «comportements individuels» susceptibles d’indiquer une radicalisation, parmi lesquels le «repli identitaire», la «rhétorique politique» en référence à «l’injustice en Palestine, Tchétchénie, Irak, Syrie, Égypte» ou encore «l’exposition sélective aux médias», avec une «préférence pour les sites web djihadistes». (plus…)

Posté par sil

http://extremecentre.org/2014/11/24/radicalisation-religieuse-le-document-qui-embarrasse-leducation-nationale/

Published by DAVID - - ISLAM, TERRORISME, FRANCE

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog