Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RIPOSTE SEFARADE

Par Khaled Abu Toameh

http://www.gatestoneinstitute.org/4900/hamas-rebuild-gaza

Adapté par Mordeh'aï pour malaassot.com

La seule option à laquelle le Hamas fait face, est donc d'attaquer à nouveau Israël comme un moyen de se débarrasser de la grave crise dans la bande de Gaza et de la frustration croissante parmi les Palestiniens qui y vivent. La plus grande peur du Hamas est que cette frustration se traduise en désillusion de son régime. C'est pourquoi le Hamas cherche maintenant à diriger la colère de la rue palestinienne vers Israël.

Hamas espère aussi qu'une autre guerre accroîtra le sentiment anti-Israëlien dans le monde entier et fera gagner encore plus de sympathie pour les Palestiniens .

Les menaces du Hamas doivent être prises au sérieux.

Le Hamas menace une fois de plus d'attaquer Israël, cette fois après l'échec de la communauté internationale et de l'Autorité palestinienne de s'acquitter de leurs promesses pour reconstruire la bande de Gaza à la suite de l'opération Bordure de protection.

Les dirigeants du Hamas sont particulièrement en colère contre l'Autorité palestinienne [AP] et son président, Mahmoud Abbas, qu'ils accusent d'entraver les efforts de reconstruction des centaines de maisons détruites dans la bande de Gaza.

Le Hamas est aussi en colère après les Egyptiens pour la fermeture du passage de Rafah après une attaque terroriste dans le Sinaï où 32 soldats égyptiens ont été tué.

En outre, le Hamas a rejeté le plan des Nations Unies pour reconstruire la bande de Gaza sous le prétexte qu'il «touche» le mouvement islamiste et permet à Israël de décider qui bénéficierait de l'œuvre. " Le plan de l'ONU est inacceptable et inefficace ", a déclaré le porte-parole du Hamas, Sami Abu Zuhri.

Selon le plan de l'ONU, qui a été annoncé en Septembre, le gouvernement de l'AP sera responsable de la réparation des maisons endommagées et des projets du secteur public, tandis que l'ONU mettra l'accent sur les écoles, les cliniques et les " services publics de base." Les matériaux de construction destinés à la bande de Gaza, selon le plan, devront être approuvés par les autorités israéliennes.

Le Hamas s'oppose au plan de l'ONU, principalement parce qu'il refuse à l'organisation islamiste tout rôle dans la reconstruction de la bande de Gaza. Le Hamas s'inquiète également que la participation de l'Autorité palestinienne dans l'effort de reconstruction saperait le contrôle du Hamas sur la bande de Gaza, et permettra à Abbas et à sa faction du Fatah à prendre le crédit d'aider les Palestiniens qui y vivent.

Le mois dernier, une conférence des donateurs au Caire s'étaient engagés à hauteur de 5,4 milliards $ pour la reconstruction de la bande de Gaza.

Toutefois, le Hamas maintient que, depuis lors, les Palestiniens dans la bande de Gaza n'ont vu aucun des fonds promis. Le Hamas a également fermement démenti des affirmations de certains responsables de l'AP qu'il avait demandé 20% des fonds pour lui-même.

Le représentant de l'Autorité palestinienne en Egypte, Barakat al-Farra, a accusé le Hamas d'entraver le lecteur de reconstruction; il a ajouté que le mouvement cherchait à mettre la main sur des fonds destinés à la bande de Gaza. Le Hamas, pour sa part, affirme que l'Autorité palestinienne cherche elle, à s'accaparer, de plus de la moitié des fonds promis par la conférence des donateurs du Caire.

La hausse des tensions entre le Hamas et l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas sont la vraie raison pour laquelle la reconstruction de la bande de Gaza n'a pas encore commencé. Ces tensions ont atteint leur apogée lors des récents attentats qui ont visé les maisons et les véhicules de 15 loyalistes proches d'Abbas dans la bande de Gaza. Abbas a tenu le Hamas pour responsable des attentats - une accusation que le mouvement islamiste a fermement démenti.

La décision de l'Egypte de fermer le poste frontière de Rafah avec la bande de Gaza est également responsable du retard dans l'exécution du plan de reconstruction. Bien que le Hamas ait ouvertement accusé l'Autorité palestinienne, l'ONU et l'Egypte d'entraver le programme de reconstruction, maintenant il menace de reprendre ses attaques terroristes contre Israël.

Le Hamas ne peut pas lancer des attaques terroristes contre l'Autorité palestinienne, en Cisjordanie, qui peut remercier la présence des Forces de défense israéliennes [FDI] . Hamas se abstiendra également de le faire pour éviter d'être accusé par les Palestiniens de " détruire l'unité nationale." Le Hamas ne veut pas être tenu responsable d'une guerre civile palestinienne.

Le Hamas fait également attention de ne pas s'engager dans une confrontation avec l'Egypte, qui mène une campagne militaire massive contre les groupes terroristes dans le Sinaï.

Les relations entre le Hamas et l'Egypte semblent être au plus bas; beaucoup d'Egyptiens considèrent le mouvement comme une menace à leur sécurité nationale. Toute attaque du Hamas sur l'Egypte aura sans aucun doute pour réponse une très forte réaction de l'armée égyptienne - qui porterait sûrement un coup mortel au Hamas et ses partisans dans la bande de Gaza.

Et le Hamas ne va pas déclencher une crise avec l'ONU par crainte qu'une telle démarche ne rallie le monde contre le mouvement et mettrait fin aux services des organisations internationales et aux opérations de secours dans la bande de Gaza.

La seule option qu'il resye au Hamas, c'est donc de nouveau attaquer Israël comme un moyen de se débarrasser de la grave crise dans la bande de Gaza et de la frustration croissante parmi les Palestiniens qui y vivent.

La plus grande peur du Hamas est que cette frustration ne sera traduise en désillusion pour son régime. Ce est pourquoi le Hamas cherche maintenant à diriger la colère de la rue palestinienne contre Israël.

Les récentes déclarations de plusieurs représentants du Hamas montrent que le mouvement islamiste n'exclut pas la possibilité de mener une autre guerre contre Israël, en utilisant comme prétexte les promesses non tenues de reconstruction de la bande de Gaza.

Le Hamas maintenant parle d'une «explosion» imminente contre Israël si les promesses de reconstruction de Gaza ne sont pas remplies. Certains représentants du Hamas ont même l'audace de tenir Israël pleinement responsable d'entraver la reconstruction de la bande de Gaza.

Les menaces du Hamas contre Israël doivent être prises au sérieux, surtout à la lumière des rapports que le mouvement continue de se préparer pour une autre guerre. Non seulement le Hamas continue à creuser des tunnels sous la frontière avec Israël; il a également testé des tirs de fusées en mer Méditerranée.

Le Hamas n'a pas beaucoup à perdre dans une autre confrontation militaire avec Israël.

Le meurtre de quelques centaines de Palestiniens en plus dans la bande de Gaza permettrait au Hamas de détourner l'attention de son échec à reconstruire la bande de Gaza et de blâmer Israël pour " mener une autre guerre " aux Palestiniens. Le Hamas espère aussi qu'une autre guerre va encore accroître le sentiment anti-Israëlien dans le monde et de gagner encore plus de sympathie pour les Palestiniens.

Abbas devrait également bénéficier d'une autre guerre dans la bande de Gaza. La reprise des combats le disculperait de sa responsabilité pour la reconstruction de la bande de Gaza. En outre, bien sûr, il y a toujours la possibilité qu'Israël " ferait le travail pour lui " et le débarrasserait du Hamas. Et comme le Hamas, Abbas chercherait trop à profiter des combats pour lancer une autre campagne d'incitation contre Israël dans l'arène internationale.

http://malaassot.over-blog.com/2014/11/hamas-reconstruire-gaza-ou-nous-attaquerons-israel.html

Published by DAVID - - TERRORISME, ISLAM, MONDE ARABO MUSULMAN

commentaires

RIPOSTE SEFARADE

Ce blog n’a aucun but lucratif, sa prétention est seulement d’informer. Si vous trouvez un document qui vous appartient et que vous souhaitez son retrait , dites-le et il sera immédiatement retiré. La tragédie que le peuple juif a connu en Europe, est la seule et unique raison de la diffusion de ces textes dont la source est toujours indiquée.

Hébergé par Overblog